Kepler-1647b, une exoplanète circumbinaire qui tourne autour de 2 étoiles

Kepler a déjà permis de découvrir de très nombreuses exoplanètes. Toutes ne sortent pas du lot. Ce n’est pas le cas de Kepler-1647b qui est une planète fascinante à plusieurs points de vue.

C’est en direction de la constellation du Cygne que le télescope spatial Kepler a repéré Kepler-1647b. C’est à l’occasion d’une réunion de l’American Astronomical Society à San Diego que l’annonce de cette découverte a été faite alors qu’une publication a été faite dans l’Astrophysical Journal.

Vue d'artiste du transit de Kepler-1647 devant ses deux étoiles.
Vue d’artiste du transit de Kepler-1647 devant ses deux étoiles.

Situé à quelque 3 700 années-lumière de la Terre et âgé d’environ 4,4 milliards d’années, Kepler-1647 a pratiquement le même âge que notre planète. Sa masse et sa taille sont pratiquement identiques à celles de Jupiter. Sa principale particularité ne se situe pas au niveau de sa taille, mais du fait qu’elle tourne autour de deux étoiles.

Kepler-1647 n’est pas la première exoplanète circumbinaire à être découverte. Elle est par contre la plus grande de ce genre à ce jour. « Trouver des planètes circumbinaires est beaucoup plus difficile que trouver des planètes autour d’étoiles simples », explique William Welsh, astronome au SDSU et co-auteur de la publication. Il est bon de noter que les planètes circumbinaires sont aussi appelées planètes Tatooine en référence au film Star Wars, plus exactement au monde d’origine de Luke Skywalker.

Comparaison de la taille des planètes circumbinaires découvertes par Kepler.
Comparaison de la taille des planètes circumbinaires découvertes par Kepler.

Les astronomes expliquent que Kepler-1647 met 1 107 jours pour boucler une orbite de ses deux étoiles, à savoir un peu plus de trois ans. Il s’agit d’une autre particularité de cette exoplanète circumbinaire, car cela fait d’elle celle qui est la plus éloignée de ses soleils. Fait intéressant, son orbite la place dans la zone habitable, à savoir une distance qui lui permettrait d’avoir de l’eau à l’état liquide à sa surface.

Par contre, Kepler-1647 n’est pas une planète rocheuse comme la Terre. C’est une géante gazeuse tout comme Jupiter, ce qui rend peu probable la présence de vie. Reste à savoir si elle possède des lunes…

Comparaison des orbites des planètes circumbinaires découvertes par Kepler. L'orbite de Kepler-1647b est en rouge alors que celle de la Terre est en bleu à titre de comparaison.
Comparaison des orbites des planètes circumbinaires découvertes par Kepler. L’orbite de Kepler-1647b est en rouge alors que celle de la Terre est en bleu à titre de comparaison.

Pour découvrir que Kepler-1647b est une exoplanète circumbinaire, il a fallu plusieurs années d’analyses. Comme l’a fait remarquer Laurance Doyle, coauteur et astronome à l’Institut SETI, il a notamment fallu remonter à transit détecté en 2011. Des données du réseau d’astronomes amateurs Kilodegree Extremely Little Telescope « Follow-Up Network » ont aussi été nécessaire pour aider les chercheurs à estimer la masse de la planète.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédent1er test pour les refroidisseurs du futur télescope spatial James Webb
Article suivantLes rayons X des jeunes étoiles remettent en cause la création de l’univers
Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j'ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l'information et l'actualité. De fil en aiguille, j'ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l'amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m'intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l'univers, ce qui s'est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l'impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l'impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here