Kia : concept-car d’un futur break Optima

L’Optima de Kia pourrait prochainement se décliner dans une version break, c’est ce que laisse envisager le concept-car qui sera dévoilé lors du prochain Salon de Genève.

C’est fin 2010 que Kia a lancé son Optima. Vu que la marque coréenne renouvelle ses modèles tous les cinq ans, c’est cette année qu’une nouvelle version devrait être proposée. Alors que cette familiale au style réussi n’est pour le moment pas disponible en version break, la nouveauté pourrait être de côté.

En effet, à l’occasion du prochain Salon de Genève, Kia va y présenter le concept-car d’une Optima break.

Dessinée par une équipe européenne dirigée par Gregory Guillaume, cette voiture n’en renie pas pour autant le style instillé par Peter Schreyer, désormais grand patron du style au niveau du groupe Hyundai-Kia. C’est ainsi que la fameuse calandre Tiger Nose, plus fine qu’auparavant, est au rendez-vous.

Par contre, c’est au niveau de l’arrière de ce concept-car que les designers se sont lâchés, notamment avec un montant de custode épais qui masque sa silhouette de break pour le rapprocher d’une berline cinq portes.

Pour compenser la petitesse des surfaces latérales, un grand toit vitré apporte de la lumière dans l’habitacle.

Pour ce qui est du tableau de bord, suivant la tendance actuelle, le combiné d’instrumentations numérique est remplacé par un écran central 16:9.

Petit détail intéressant, le plancher de coffre est parsemé de petites billes pour faciliter le chargement/déchargement.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLenovo propose un outil de suppression de l’adware Superfish
Article suivantInternet : le temps passé sur les sites de jeux en ligne explose

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here