KickStarter annonce son arrivée en France

C’est à partir du 27 mai prochain qu’il sera possible de lancer des projets sur la page française de la plateforme de financement KickStarter.

KickStarter, comme les autres plateformes de financement participatif, permet aux créateurs de projets de proposer leur idée dans le but de récolter de l’argent pour pouvoir le réaliser.

Lancé aux États-Unis en 2009, en 2012 au Royaume-Uni, puis en 2013 au Canada, en Australie et en Nouvelle-Zélande, et dans certains pays d’Europe en 2014, KickStarter arrive désormais en France. La plateforme de financement participatif vient en effet d’annoncer que le service serait lancé le 27 mai prochain.

« Les créateurs installés en France auront donc la possibilité de lever des fonds en euros via KickStarter et en utilisant leurs coordonnées bancaires locales », annonce le service.

Il est à souligner que le concept est on ne peut plus simple. Les créateurs de projets décrivent leur idée sur une page pour que les internautes donnent de l’argent en fonction de paliers. Ces paliers sont un moyen de pousser les gens à donner davantage, plus le palier est élevé et plus la récompense est importante. Les premiers ne sont généralement qu’une « participation à l’effort créatif », alors que les paliers suivants permettent d’obtenir certains avantages, voire même d’être associé au projet dans les paliers les plus élevés.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentThe Witcher 3 – Wild Hunt : ambitions à la baisse synonymes de déception
Article suivantMicrosoft : il n’y aura pas de Windows 11 !

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here