Kill switch : la désactivation à distance va se généraliser à Android et à Windows Phones

Alors qu’Apple a déjà équipé son système d’exploitation mobile iOS d’une fonction kill switch pour désactiver le terminal à distance, Google et Microsoft annoncent le même dispositif pour Android et Windows Phone.

Depuis la mise en place du dispositif kill switch dans les iPhone, la police américaine a constaté une diminution des vols de 38% à San Francisco et de 19% des vols d’iPhone avec violence à New-York. C’est sur cette base que le Parlement de l’Etat de Californie a décidé de rendre ce dispositif obligatoire.

Même si les kill switches ne font pas l’unanimité, avec notamment l’Electronic Frontier Foundation qui s’y oppose, les constructeurs n’ont pas d’autres choix que de s’y conformer.

C’est ainsi que Google et Microsoft ont annoncé qu’il mettrait en place un tel dispositif d’ici au milieu de l’année prochaine pour les appareils Android et Windows Phone.

Hormis les iPhone, il faut tout de même préciser que d’autres appareils embarquent déjà un tel dispositif, le Galaxy S5 de Samsung par exemple.

Les téléphones Android et Windows bientôt désactivables à distance
Le Galaxy S5, dernier-né des smartphones Samsung.

Tags

Articles similaires

Un commentaire

  1. Reste plus qu’à attendre le worm basé sur une faille 0-day qui va dégommer toute la flotte d’appareils d’un constructeur. Vu les piratages qu’ils ont essuyés ces derniers mois, ce Kill Switch est une stratégie plutôt périlleuse…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité