Kim Dotcom revendique la paternité de la double authentification

Alors que Twitter vient d’introduire la double authentification, Kim Dotcom accuse le site de microblogging de violer son brevet déposé en 1997.

Le mécanisme de sécurité prévoyant une étape supplémentaire par l’envoi d’un code SMS sur le mobile de l’utilisateur a été inventé par Kim Dotcom, le fondateur de feu MegaUpload. En effet, comme à son habitude, l’emblématique Kim Dotcom a utilisé Twitter pour accuser le site de microblogging de violer sa propriété intellectuelle, redirigeant les internautes sur un brevet déposé en 1997.

Allant encore plus loin dans ses allégations, Kim Schmitz, alias Kim Dotcom, accuse Twitter, mais aussi Google, Facebook, Citibank, etc. qui utilisent ce genre de double authentification.

Alors que le fondateur de feu MegaUpload est toujours poursuivi par la justice américaine pour avoir violer des lois sur la propriété intellectuelle en proposant des copies piratées de films de cinéma, de programmes télévisés et d’autres contenus, ce sont bien des firmes américaines qui enfreindrait son brevet, c’est ce que Kim Dotcom n’oublie pas de faire remarquer en déclarant : « je pourrais les poursuivre après ce que les États-Unis m’ont fait ! ». Pourtant, pour le moment, il se contente d’appeler ces firmes « à l’aide » en leur demandant de financer sa défense contre une utilisation « gratuite » de son brevet.

Une chose est certaine, comme à son habitude, Kim Dotcom ne perd ni le nord, ni le sens de la répartie, et encore moins le sens de la communication.

Tags

Articles similaires

Un commentaire

  1. Article très intéressant, mais faut savoir que le créateur de MegaUpload va refaire parler de lui d’ici peu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité