Knowledge Graph nuirait au trafic vers les sites web

La contrepartie du Knowledge Graph, qui vise à fournir une réponse directe dans les résultats de recherche, est que les principaux moteurs de recherche envoient de moins en moins de trafic vers les sites web.

Selon les résultats d’une étude réalisée par Shareaholic, les cinq principaux moteurs de recherche aux États-Unis envoient de moins en moins de trafic vers les sites web. C’est sur la base de son réseau de 300 000 sites que ce constat a été fait.

Pour tenter d’expliquer cette situation, Shareaholic considère que l’introduction des réponses directes dans les résultats de recherche, le Knowledge Graph, est la principale cause. En effet, en recevant directement la réponse à leur question dans les résultats de recherches, ils ne vont plus surfer plus loin pour rechercher une réponse.

L’étude de Shareaholic révèle donc la face cachée du Knowledge Graph, une contrepartie à laquelle tous les sites doivent faire face alors que les moteurs de recherche accroissent leur audience de leur côté.

etude-shareaholic-moteurs-recherche-2

etude-shareaholic-moteurs-recherche-3

etude-shareaholic-moteurs-recherche-4

etude-shareaholic-moteurs-recherche-1

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentYouTube s'enrichit d'un nouveau système de messagerie
Article suivantTwitter : plus que 140 caractères pour commenter ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here