La Commission européenne recommande de fermer son compte Facebook

C’est par le biais de l’avocat Bernhard Schima que la Commission européenne a dit : « Vous devriez songer à fermer votre compte Facebook, si vous en avez un ».

C’est la semaine dernière, pendant le procès qui oppose l’activiste autrichien Maximilian Schrems au commissaire irlandais à la protection des données a sujet de la confidentialité des données des Européens exportées vers des services en ligne américains, que Bernhard Schima, avocat de la Commission européenne, a lâché une petite phrase qui n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd.

Il a en effet déclaré : « Vous devriez songer à fermer votre compte Facebook, si vous en avez un ». Il a même ajouté que « la législation actuelle ne peut pas garantir une protection adéquate des données des citoyens européens ».

Vu que ces petites phrases étaient adressées à Yves Bot, procureur général de la cour de justice de l’Union Européenne (CJUE), elles ont fait grand bruit.

Ces phrases sont à replacer dans le contexte du Safe Harbor, une notion négociée il y a 15 ans entre les États-Unis et l’Union européenne qui autorise l’exportation des données des Européens vers les États-Unis, si les entreprises américaines importatrices s’engagent auprès de l’administration à respecter un certain nombre de principes de protection. Mais voilà, les révélations d’Edward Snowden sont passées par là et plus personne n’y croit désormais.

De fait, pour échapper à la curiosité de la NSA, suivre le conseil de Bernhard Schima n’est certainement pas une mauvaise chose.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker