La DGSE a l’origine du logiciel espion Casper ?

Les services de renseignement canadiens soupçonnent la DGSE d’être à l’origine du logiciel espion Casper.

Casper est un logiciel espion, capable de récupérer très discrètement des informations sensibles. Il récolte le plus discrètement possible des informations sur ses cibles, sans jamais dévoiler sa présence, puis transmet son rapport. Il s’adapte à son environnement et préfère se taire plutôt qu’être découvert, quitte à s’autodétruire s’il le faut.

Ce virus-espion aurait rempli sa tâche en avril dernier, sur un site syrien avec en ligne de mire le gouvernement de Bachar al-Assad, même si rien ne permet d’en être certain.

Les créateurs de ce virus sont très discrets même si les services canadiens considèrent avec « une certitude modérée » que la DGSE en est son origine.

« Nous avons des raisons de penser que les services de renseignement français ont utilisé, ou utilisent toujours, au moins quatre familles différentes de virus », explique Marion Marschalek, une chercheuse indépendante. Il s’agit notamment de Babar et d’EvilBunny.

Justement, Casper présente des similitudes avec Babar, ce qui laisse à penser qu’ils seraient issus de la même famille, donc que les services français seraient à son origine.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker