La DGSE a l’origine du logiciel espion Casper ?

Les services de renseignement canadiens soupçonnent la DGSE d’être à l’origine du logiciel espion Casper.

Casper est un logiciel espion, capable de récupérer très discrètement des informations sensibles. Il récolte le plus discrètement possible des informations sur ses cibles, sans jamais dévoiler sa présence, puis transmet son rapport. Il s’adapte à son environnement et préfère se taire plutôt qu’être découvert, quitte à s’autodétruire s’il le faut.

Ce virus-espion aurait rempli sa tâche en avril dernier, sur un site syrien avec en ligne de mire le gouvernement de Bachar al-Assad, même si rien ne permet d’en être certain.

Les créateurs de ce virus sont très discrets même si les services canadiens considèrent avec « une certitude modérée » que la DGSE en est son origine.

« Nous avons des raisons de penser que les services de renseignement français ont utilisé, ou utilisent toujours, au moins quatre familles différentes de virus », explique Marion Marschalek, une chercheuse indépendante. Il s’agit notamment de Babar et d’EvilBunny.

Justement, Casper présente des similitudes avec Babar, ce qui laisse à penser qu’ils seraient issus de la même famille, donc que les services français seraient à son origine.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentCérès : la sonde Dawn va pouvoir donner des réponses
Article suivantOS X 10.10 : une version Preview d’Office 2016 est disponible

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here