La Digital Paper de Sony est enfin dévoilée !

Nous avons enfin une date pour la sortie officielle de la fameuse Digital Paper de Sony, tant attendue d’ailleurs ! La Digital Paper, ou la feuille de papier électronique annoncée par la firme Sony voilà déjà quatre ans se promet d’être sur le marché à partir du mois de mai 2014.

Feuille de papier électronique ou tablette à écran e-link modifiable selon les usagers, chacun appelle ce petit bijou selon sa représentation de son usage. Une chose est sure, c’est que ce gadget hautement performant attestant d’une grande technologie révolutionnera l’univers de la prise de notes.

En effet, dédiée à la prise de notes et essentiellement conçue pour les professionnels, la Digital Paper est une tablette tactile dont les dimensions atteignent les 13,3 pouces. Son écran de haute performance assure une résolution distinguée par une définition de 1200/1600 pixels, sans oublier son aspect monochrome qui permet une grande autonomie.

Bien que le prix s’avère tout de même élevé (1100 dollars), on s’attendra à le voir baisser plus tard après le lancement afin que cette révolutionnaire tablette soit accessible au grand public. Son usage sera tout aussi utile pour les professionnels que pour les particuliers, puisqu’elle permet une prise de note de haute performance, avec des options bien sophistiquées de modification, d’effacement ou d’enregistrement.

Elle permettra également la lecture de fichiers PDF de différents volumes, en plus d’une connectivité WIFI, d’une capacité de stockage atteignant les 4G, mais également d’un port micro SD. Notons que la tablette a pour dimensions 31/23,3 cm, offre 16 niveaux de gris au format de papier A4, pèse seulement 358 grammes et d’une épaisseur de 7mm. Vivement le mois de mai et vivement la baisse des prix pour s’offrir la Digital Paper enfin !

Sony lance la feuille de papier électronique
Sony lance la feuille de papier électronique

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLa France demande à Google des informations sur ses utilisateurs
Article suivantL'encodage informatique connaîtrait un futur prometteur

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here