La fin du SD condamne 10 millions de téléviseurs en France

En 2016, la France changera de norme de diffusion, un changement qui condamnera 10 millions de téléviseurs.

Dans le but de transmettre une image de meilleure qualité en utilisant moins de bande passante sur le réseau, la France va changer de norme de diffusion en 2016. Concrètement, il va s’agir d’abandonner le standard SD au profit du Full HD, une décision qui concerne aussi le prochain transfert de la bande de fréquence des 700 MHz de la TNT vers les opérateurs télécoms.

Sans entrer dans le charabia des acronymes incompréhensibles pour le commun des mortels, cette évolution ne sera pas sans impact pour les foyers français. Il est en effet estimé que près d’un quart du parc est concerné, soit près de 10 millions de téléviseurs. Plus précisément, il s’agit essentiellement des anciens appareils, ceux commercialisés avant 2008 : ils ne seront plus compatibles avec la nouvelle norme.

Face à cette situation, le gouvernement travaille à la mise en place d’une solution d’accompagnement pour aider les ménages les plus défavorisés à passer ce virage technologique. Il pourrait par exemple s’agir d’aides à l’achat de nouveaux adaptateurs, comme cela avait été le cas lors du passage à la TNT.

Pour savoir si son téléviseur sera obsolète en 2016, il faut déterminer s’il est compatible MPEG-4. Cette information est disponible sur l’emballage de l’appareil, dans le mode d’emploi ou quelque part dans l’un des menus de réglage du téléviseur. « Ce sont surtout des téléviseurs de petite taille, les seconds écrans, qui seront concernés », estime Stéphane Curtelin, directeur marketing de LG France. « La plupart des appareils installés dans le salon sont suffisamment récents. »

Il faut préciser que ce changement de norme concerne avant tout les 45% de foyers qui reçoivent la télévision uniquement par le biais de la TNT. Les abonnés à l’ADSL, au câble, à la fibre ou au satellite ne sont théoriquement pas concernés, sauf dans les cas où la box des opérateurs sont aussi connectées à la TNT.

« Nous avons largement anticipé le déploiement de cette nouvelle norme, qui est déjà en vigueur dans certains pays européens. Tous nos téléviseurs sont compatibles MPEG-4 depuis 2007 », explique Éric Novel, PDG de Panasonic France.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGuerre des brevets : Microsoft et Samsung enterrent la hache de guerre
Article suivantLG : un casque de réalité virtuelle gratuitement offert aux acheteurs de G3

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here