La Floride ne veut pas entendre parler du réchauffement climatique

Alors que le réchauffement climatique est une problématique réelle à l’échelle mondiale, la Floride préfère refuser cette évidence en interdisant d’évoquer les expressions « réchauffement climatique », « durabilité » et autres.

Bien que le réchauffement climatique soit une problématique qui touche le monde entier, cela ne semble pas être le cas de la Floride. En effet, son gouverneur s’abstient de reconnaître le moindre lien entre activité humaine et réchauffement climatique.

Pire que cela, une directive bannit l’utilisation des expressions « réchauffement climatique », « durabilité » ou encore « hausse du niveau de la mer » du ministère de la Protection de l’Environnement de Floride. Selon cet ordre, les personnes qui ne respectent pas cette décision sont passibles de sanctions.

Christopher Byrd, un ex-employé de l’État de Floride, a d’ailleurs été licencié en 2013 pour n’avoir pas respecté cette interdiction. « Un avertissement nous a été donné concernant les mots « réchauffement climatique » et « changement climatique », en nous conseillant de ne pas utiliser ces mots-là en particulier », rapporte-t-il. C’est suite à son refus d’obtempérer que son licenciement lui a été notifié dans une lettre du ministère.

Cette attitude de la Floride est d’autant plus incompréhensible que cet État américain est l’un des plus vulnérables face à la menace de montée des eaux. Alors que les raisons de cette décision sont floues, on sait juste que l’ordre proviendrait du cabinet du gouverneur républicain, Rick Scott.

Tags

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker