La guerre de clan de Halo 5 cartonne

« Halo 5: Guardians » cartonne, c’est ce que prouvent les ventes du dernier épisode de la saga Halo.

Cela fait maintenant une semaine que « Halo 5: Guardians » a été lancé, une exclusivité pour la console Xbox One. Dans un communiqué, Microsoft indique qu’il s’agit « du plus gros lancement de l’histoire d’Halo ».

Pour prouver le succès de son jeu, la firme de Redmond propose une pléthore de chiffres :

  • « Halo 5: Guardians » cumule 21 millions d’heures jouées, dont 12 millions en mode campagne.
  • Le contenu débloqué/acheté comprend notamment 45 millions de packs REQ et 568 millions de cartes REQ
  • Le chiffre d’affaires software& hardware s’élève à plus de 400 millions de dollars.

Mais en lisant et relisant tous les chiffres fournis, on constate aussi que Microsoft n’indique à nulle part le nombre de ventes du jeu !

Dans le communiqué, Phil Spencer, le responsable de la Xbox, écrit : « Le succès de « Halo 5: Guardians » est un testament à l’œuvre novatrice de toute l’équipe de développement du studio 343 Industries qui apporte cet épisode à la Xbox et à son incroyable communauté de fans qui ont appris à aimer l’histoire, les personnages et le gameplay de la franchise »

« Ce jeu représente toutes les possibilités de la Xbox et qu’il a gagné sa place comme titre de référence au sein des plus grands jeux proposés dans l’histoire de la Xbox ».

Recruter soi-même son équipe

Une des nouveautés de « Halo 5: Guardians » est que le joueur est incité à recruter lui-même son équipe en ligne. Pour cela, les développeurs de 343 Industries ont ajouté un outil pour aider les joueurs à passer des annonces de recrutement visant à trouver les bons joueurs pour leurs équipes en mode multijoueur.

Ce recrutement passe par l’intermédiaire de squadvertiser.com, un site interactif où les joueurs peuvent créer et partager leurs annonces de recrutement à travers le monde, y compris via les réseaux sociaux.

Pour le moment disponible dans neuf pays, squadvertiser.com compte déjà des milliers d’annonces, par exemple plus de 1 500 rien que pour la Grande-Bretagne.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLexus RX : de la sécurité active qui détecte même la somnolence du conducteur
Article suivantDes ados adressent des signes obscènes aux caméras de Google Street View

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here