La mort de Flash se précise, Google creuse un peu plus sa tombe

Depuis que les grands noms du web se désengagent de Flash, on sait que le lecteur s’approche de plus en plus de sa mort. En décidant que ses pubs seraient en HTML5, Google creuse encore un peu plus sa tombe.

Le lecteur Flash a eu tellement de failles de sécurité que nombreuses sont les entreprises qui cherchent d’autres alternatives. En fait, tout est gentiment en train d’être migré vers HTML5, un service après l’autre. Jusqu’à présent, ce sont essentiellement les plateformes vidéo qui ont migré, à l’instar de YouTube.

Google annonce une nouvelle étape dans sa migration vers HTML5, vers son abandon de Flash. Les animations des publicités proposées par Google Ads n’utiliseront bientôt plus le lecteur. Un calendrier a d’ailleurs été annoncé.

À partir du 20 juin prochain, les divisions Google Display Network et la régie DoubleClick Digital Marketing n’autoriseront plus l’ajout d’une publicité au format Flash sur les réseaux AdWords et de DoubleClick. Dès le 2 janvier 2017, les annonces en Flash ne seront carrément plus diffusées sur les réseaux.

Pour l’heure, cette décision ne concerne que les animations proposées par Google Ads, ce qui signifie que les vidéos publicitaires peuvent toujours utiliser Flash. Mais comme il s’agit d’un signal clair, les annonceurs qui utilisent encore Flash doivent sérieusement se préparer à passer à HTML5. Il est tout aussi clair que Google continue à creuser la tombe du lecteur.

Alors que tout le monde se désengage de Flash, notamment des poids lourds comme Google et Apple, est-ce que le lecteur a une chance de survivre ? Vraisemblablement pas. Il ne s’agit plus que d’une question de temps avant qu’il soit réellement condamné.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentEn France, le web n’est pas encore un lieu pour les rencontres amoureuses
Article suivantTGV : les clients Orange ont droit à la 4G sur la ligne Paris-Lyon

Après mes études de journalisme, me retrouver à écrire sur des faits divers sans importance m’a déprimé. Lorsqu’un ami m’a emmené me changer les idées au salon Connect It de Paris, cela m’a fait tilt ! Découvrir les technologies d’aujourd’hui que tout le monde pourra utiliser demain… m’a donné une nouvelle inspiration.

Par les amis de mes amis qui son mon avis, on m’a filament proposé d’écrire des articles sur le high-tech. Dire ce qui m’intéresse le plus ? Difficile à dire. Cela va si vite, les possibilités sont si énormes. Une chose est en tout cas sûre : cela me passionne !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here