La NASA ne va ramener qu’un bout au lieu d’un astéroïde complet

L’idée originale de la NASA était de ramener un astéroïde complet dans l’orbite lunaire pour pouvoir l’étudier de plus près. Les ambitions ont été revues à la baisse vu qu’il ne s’agit désormais plus que d’un morceau d’astéroïde.

Cela fait maintenant plusieurs années que la NASA planche sur un projet visant à capturer un astéroïde puis à la tracter jusque sur une orbite lunaire afin de pouvoir l’observer de plus près. Désormais, l’agence spatiale américaine a révisé ses ambitions à la baisse.

Le projet dans son ensemble reste le même. La différence est qu’il n’est plus question de ramener un astéroïde entier, mais seulement un morceau qui aura été arraché.

Pour justifier cette mission, la NASA fait valoir que l’ensemble des technologies qui seront utilisées seront indispensable aux missions vers l’espace profond, notamment les prochaines missions vers Mars et les autres planètes du système solaire. Il va par exemple s’agir de valider la Solar Electric Propulsion (SEP), un nouveau système de propulsion qui transformer la lumière solaire en électricité à la volée.

Pour cet audacieux projet qui devrait être lancé en 2020, la NASA a déjà présélectionné trois astéroïdes possibles : Itokawa, Bennu et 2008 EV5. Alors que d’autres objets sont régulièrement identifiés dans l’espace, le choix final peut encore évoluer jusqu’à une année avant le lancement, soit jusqu’en 2019.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentARC Welder : comment lancer une application Android sur un ordinateur ?
Article suivantDailymotion : le gouvernement fait peur à un investisseur hongkongais
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here