La puce de l’iPhone 6S double celle de l’iPhone 6

L’iPhone 6S révèle jour après jour ses entrailles. Le grand changement par rapport à l’iPhone 6 et 6 Plus porte sur le modem et sur la puce. Cette dernière double sa capacité de rapidité avec l’iPhone 6S.

D’après les informations parvenues, côté design, rien à signaler, c’est quasiment le statuquo, on devrait avoir la même coque que celles des versions 6 précédentes.

La puce, le changement principal du iPhone 6S

La puce de la version d’iPhone 6S à la particularité de doubler la vitesse de la 4G LTE. Il s’agit là du principal changement, du moins c’est en hypothèse ; elle passe de 150 Mbps à 300 Mbps. Autre changement, la puce est gravée en 20nm, ça va induire une économie d’énergie pour l’usage 4G, et sa forme un peu plus ramassée que celle des iPhone 6 et 6 Plus laisse la place à une batterie plus dimensionnée donc une durée d’énergie plus longue. Enfin, l’iPhone 6S va être équipé d’un MDM9635M, ce qui constitue pour Apple un grand pas en avant en intégrant le Gobi 9X35.

En conclusion, pour ce iPhone 6S, on parle d’«innovation» et de performances, mais selon les connaisseurs en la matière, ils avancent tous la même observation en accompagnant ces changements par le terme : « en théorie » ! Est-ce à dire que la présentation de l’iPhone 6S ne décline ce nouvel appareil et ses références techniques que sur photos et seulement sur catalogue d’Apple ? Peut-être les essais avec les utilisateurs confirmeront cette performance ; connaissant le perfectionnisme d’Apple, la réponse à la théorie ne saurait tarder d’être apportée par… la pratique !

iphone-6S

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSérie 2 Active Tourer : BMW peaufine la version hybride rechargeable
Article suivantFacebook change de logo

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here