La ruée sur les iPhone 6S commence ce vendredi

C’est depuis ce vendredi 25 septembre 2015 que les Apple Store vont être pris d’assaut par les clients qui souhaitent se procurer le nouvel iPhone 6S.

Normalement, il est attendu que le nouvel iPhone 6S suscite le même engouement que l’iPhone 6 l’année dernière, ce qui signifie qu’il pourrait être vendu à plus de 10 millions d’exemplaires dès son premier weekend de commercialisation.

Justement, la commercialisation de l’iPhone 6S débute ce vendredi 25 septembre 2015, notamment en France.

Pour cette journée de lancement synonyme de ruée sur les Apple Store, de nombreux clients se sont levés très tôt pour figurer parmi les premiers acheteurs du nouveau smartphone à la marque à la pomme.

Pour ceux qui sont intéressés, il est bon de préciser que le nouvel iPhone 6S en vendu entre 749 euros dans sa version 16 Go et 1079 euros pour le modèle doté de 128 Go.
En passant par les opérateurs, il est possible d’obtenir l’iPhone 6S moins cher, par exemple à 709 euros, sans engagement, chez Sosh.

Si Apple ne propose pas encore de nouveaux programmes de financement en France, c’est par contre le cas aux États-Unis, une manière pour la marque à la pomme de court-circuiter en partie les subventions proposées par les opérateurs mobiles. En permettant à ses clients d’acheter des iPhone à crédit directement dans les Apple Store, l’intention d’Apple et d’attirer les clients dans ses boutiques avec comme arrière-pensée de notamment pouvoir vendre plus d’accessoires.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentNous mangeons des salades qui contiennent des pesticides interdits et dangereux !
Article suivantGaia Vince : une femme reçoit pour la première fois le prix de la Royal Society Winton

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here