La Russie bloque Pornhub et dix autres sites pornographiques

C’est une nouvelle fois en prétextant des contenus inappropriés que la Russie a décidé de bloquer des sites internet. Il s’agit cette fois de onze sites pornographiques, notamment de Pornhub.

La Russie a pour habitude de bloquer les sites internet qui lui déplaisent, comme c’est déjà arrivé pour Reddit ou Wikipédia. Cette fois, une cour de justice de Krasnodar, dans le sud-ouest du pays, a prononcé le blocage de onze sites pornographiques.

Selon le communiqué de Roskomnadzor, l’organe russe de régulation des médias, les sites en question ont été bloqués pour avoir hébergé du contenu illégal. Les utilisateurs qui essaient de se connecter à l’un de ces sites se font désormais rediriger vers un site qui leur explique que le site a été bloqué.

Sans donner de détail, Roskomnadzor précise que les sites bloqués n’ont pas respecté les lois russes sur la protection de l’enfance et la distribution de contenu pornographique.

Alors que le site Pornhub fait partie des onze sites bloqués, les autorités russes avaient annoncé au mois d’avril son intention de bloquer 136 sites pornographiques, une liste qui ne comprenait pas Pornhub.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPublicité : Instagram s’ouvre à tous les annonceurs
Article suivantNew York Fashion Week : la technologie s’invite dans la mode

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here