La sonde Dawn réussit sa mise en orbite autour de Cérès

C’est fait, lancée en 2007, la sonde américaine Dawn a réussi son insertion en orbite autour de la planète naine Cérès.

Lancée en 2007, la sonde américaine Dawn (Aube) a parcouru plusieurs centaines de millions de kilomètres dans l’espace avant d’enfin pouvoir rencontrer Cérès. C’est ce vendredi que la sonde a réussi sa mise en orbite autour de la planète naine.

Découverte le 1er janvier 1801 par l’astronome italien Giuseppe Piazzi, Cérès doit son nom à celui de la déesse romaine de l’agriculture. Avec ses 950 kilomètres de diamètre, il s’agit du plus gros objet céleste de la ceinture d’Astéroïde. Durant deux siècles, les scientifiques se sont battus pour classer cet astre, certains le considérant comme un gros astéroïde, d’autres comme une planète. C’est en 2006 que l’Union astronomique internationale a tranché le débat est déclarant que Cérès était désormais une planète naine, tout comme Pluton.

La mission Dawn promet d’être passionnante. Pour commencer, c’est la première fois qu’une sonde est mise en orbite autour d’une planète naine.

Ensuite, les observations faites par Dawn devraient permettre d’apporter des éléments nouveaux à la compréhension de l’histoire de notre système solaire. Alors que le Soleil s’est formé, il y a environ 4,5 milliards d’années, les masses de matières qui gravitaient autour de lui se sont progressivement compactées pour former les planètes. Cérès aurait pu devenir une planète à part entière, ce qui n’a pas été le cas, empêché par la force de gravité de la colossale Jupiter. Vu que son processus de formation n’a pas abouti, cet astre est resté en l’état, tel un fossile qui doit permettre de mieux comprendre l’origine de la Terre.

Alors que le télescope Herschel a détecté de la vapeur d’eau dans l’atmosphère de Cérès, les observations de Dawn devraient nous en dire plus sur la composition exacte de la planète naine. Il est supposé que son manteau interne soit en grande partie composé de glace alors que l’existence d’un océan liquide sous sa surface est même envisagée, quoique peu crédible.

Alors que Dawn a montré de mystérieux points brillants sur les photos que prises lors de son approche, sa mise en orbite va certainement permettre de répondre à la question de leur origine. Il pourrait s’agir du reflet de la glace ou d’une activité cryovolcanique, c’est-à-dire un volcan de glace.

Maintenant que la sonde Dawn est en orbite, elle a commencé à collecter des informations qu’elle ne devrait pas tarder à transmettre, pour le plus grand bonheur de la communauté scientifique.

Alors que la sonde Rosetta est toujours en orbite autour de la comète Tchouri, que la sonde New Horizons doit survoler Pluton au plus près en juillet prochain, ou encore que la sonde japonaise Hasuyaba 2 est en route vers l’astéroïde 1999 JU3, l’actualité de l’exploration spatiale promet d’être riche pour 2015.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentYiCamera : Xiaomi défie GoPro
Article suivantDig Rush : Ubisoft annonce un jeu thérapeutique

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here