La sonde New Horizons se prépare à étudier Pluton

La sonde américaine New Horizons a été réveillée dans le but de prochainement entamer l’étude de la mystérieuse planète Pluton.

Découverte en 1930, Pluton est une planète très mystérieuse, notamment en raison de sa taille réduite. Son rayon n’est en effet que de 1 190 kilomètres, comparativement aux 6 400 kilomètres de la Terre ou des 25 000 kilomètres d’Uranus et Neptune, des 60 000 kilomètres de Saturne ou des 70 000 kilomètres de Jupiter. De ce fait, les astronomes s’interrogent sur sa formation.

En 2006, site à la découverte d’autres mini-planètes dans la ceinture de Kuiper, Pluton a perdu son statut de neuvième planète du système solaire pour être ramenée au rang de planète naine.

Des éléments de réponses pourraient être fournis par la sonde américaine New Horizons. Lancée il y a neuf ans, c’est ce samedi 6 décembre que la sonde a été sortie d’hibernation après un voyage qui l’a emmenée à 4,8 milliards de kilomètres de la Terre. Ce réveil correspond au fait que la sonde doit se préparer à étudier Pluton.

C’est à partir du 15 janvier que la sonde devrait entamer ses observations de Pluton, mais également de la ceinture de Kuiper qui l’environne, une région du système solaire qui est pour le moment inexplorée. Ce sera le 14 juillet 2015 que New Horizons sera au plus près de Pluton.

La NASA a procédé au réveil de la sonde New Horizons à 21h00 heure de Paris. Ce n’est que 4 heures t 25 minutes plus tard que la confirmation est arrivée, un délai dû à la distance séparant la Terre de la sonde.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentRalph Baer : le « père » des jeux vidéo est mort
Article suivantSergio : Ferrari célèbre les 60 ans de collaboration avec Pininfarina

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here