La vidéo de l’assassinat des deux journalistes pose la question de l’autoplay sur les réseaux sociaux

Les journalistes Alison Parker et Adam Ward ont été assassinés alors qu’ils filmaient une émission en direct. La vidéo de cette scène qui circule sur les réseaux sociaux la question de l’autoplay.

Les États-Unis sont en état de choc suite à l’assassinat en direct des journalistes Alison Parker et Adam Ward alors qu’ils filmaient une émission en direct. Le pays est d’autant plus en état de choc que les réseaux sociaux relaient en boucle la vidéo de la scène.

Le problème n’est pas le droit à l’information en lui-même, bien que certains s’élèvent pour dénoncer le fait que les images de l’assassinat d’Alison Parker et Adam Ward auraient dû être accompagnées d’un message d’avertissement sur l’atrocité de la scène, ce qui dérange le plus, c’est que cette vidéo soit diffusée en boucle et se propage sans contrôle.

C’est pour cette raison que des députés ont demandé à Facebook et à Twitter de prendre des mesures pour que les utilisateurs ne soient pas confrontés à une telle scène, en boucle.

Le problème à la base est que les sites ont publié cette vidéo pour qu’elle soit jouée automatiquement, et en boucle. Une fois sur les réseaux sociaux, elle est toujours diffusée en boucle et automatiquement. C’est d’autant plus problématique qu’elle se propage sous cette forme à tous les amis, sans se préoccuper de l’auditoire.

C’est pour cette raison qu’un groupe de parlementaires demande à ce que les entreprises veillent à ce que les utilisateurs soient préalablement avertis lors de ce genre de vidéo.

« Facebook, Google, Microsoft et autres doivent travailler conjointement avec le gouvernement et les régulateurs pour empêcher les gens d’être exposés à un contenu extrémiste en utilisant des techniques automatiques ou manuelles pour identifier les séquences. Les réseaux sociaux, tout comme les médias traditionnels, devraient examiner comment un contenu peut choquer et faire en sorte de s’assurer que les consommateurs soient avertis convenablement », a déclaré Matt Warman, membre du parti conservateur britannique.

Il a jouté : « Pour les victimes, les amis et les familles, il est important de s’assurer que dans un monde en ligne, les utilisateurs sachent ce qu’ils sont sur le point de voir et aient une possibilité raisonnable de l’arrêter. Beaucoup de gens sont ordinairement heureux que les vidéos soient jouées à volonté pas, mais pas pour des images choquantes diffusées sans avertissement ».

Facebook et Twitter ont réagi

Les réseaux sociaux possèdent des règles régissant ce qui peut être diffusé ou pas. Les activités criminelles sont notamment interdites.

Il aura fallu une dizaine de minutes à Twitter pour réagir en bloquant le compte d’où la vidéo a été publiée et en supprimant les tweets et retweets faits. Mais cette opération ne s’est pas faite à l’initiative du réseau social, mais seulement après qu’un utilisateur ait signalé la vidéo comme inappropriée.

Facebook a également réagi, mais après plus de temps. Un porte-parole a indiqué : « Nous avons enlevé un profil et une page parce qu’ils violaient les normes de notre communauté ».

Pourquoi de la vidéo autoplay ?

À croire les sites, les vidéos autoplay sont plus pratiques pour les utilisateurs et c’est pour cette raison qu’elles sont automatiquement diffusées.

La vérité concerne surtout les vidéos publicitaires qui sont ainsi plus souvent visionnées, ce qui est plus profitable pour les annonceurs.

Peut-on désactiver l’autoplay ?

Par défaut, l’autoplay est activé sur Twitter et sur Facebook. Il ne s’agit en fait que d’une option qu’il est parfaitement possible de désactiver.

Les utilisateurs de Facebook doivent aller dans les paramètres, cliquer sur Vidéos et mettre l’option de lecture automatique sur Off.

Dans le cas de l’application mobile, pour iOS ou Android, ils doivent cliquer sur le bouton en forme de hamburger, aller dans « Paramètres » puis « Paramètres du compte », dans « Vidéos et Photos » et désactiver « Auto-Play ».

La manipulation est pratiquement identique dans Twitter, il faut passer par les paramètres et décochez l’option « Autoplay » dans l’onglet « Compte ».

Sur les appareils mobiles, il faut aussi passer par les paramètres, aller dans les options et désactiver l’autoplay en choisissant « Ne jamais lire les vidéos automatiquement ».

Est-ce que quelque chose va changer ?

L’assassinat d’Alison Parker et Adam Ward ne va certainement pas changer grand-chose même si certaines voix s’élèvent pour faire bouger les choses. Pour l’heure, les réseaux sociaux ne disent pas grand-chose à propos de leur approche de la question des contenus inappropriés.

Pour l’heure, tout le monde s’accorde que les mesures prises ne sont pas encore suffisantes pour que de telles séquences ne soient plus diffusées, ou en tout cas plus autant propagées.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentL’ancien PDG d’Apple dévoile deux smartphones Android low-cost
Article suivantAmazon Underground : des applications et jeux Android « gratuits »

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here