L’activation de Windows 10 avec une clé Windows 7/8 est en test

Pour l’heure, procéder à une installation propre de Windows 10 est compliqué vu qu’il faut forcément passer par une mise à jour pour commencer. Bonne nouvelle. L’activation de Windows 10 avec une clé Windows 7/8 est en test avec la build 10565.

Comment faire une installation propre de Windows 10 ? Pour l’heure, il faut commencer par faire une mise à jour de son Windows 7/8 vers Windows 10 pour que l’activation se fasse, puis procéder à une installation propre, ce qui est au final une opération longue est plus complexe qu’il n’y parait.

Bonne nouvelle. Microsoft est en train de tester l’activation de Windows 10 avec la clé d’une ancienne version, de Windows 7 ou Windows 8 bien évidemment.

Cette possibilité qui simplifiera grandement les installations propres est pour le moment en test, elle vient d’arriver avec la build 10565 à destination du programme Insiders, via le fast ring.

Cette build 10565 est la base de la future mise à jour Threshold 2, attendue pour le mois de novembre.

L’ajout de cette fonctionnalité permettra aussi de débloquer la procédure de mise à jour lorsque l’activation ne se fait pas automatiquement. L’utilisateur devrait logiquement avoir plusieurs possibilités, comme passé par les paramètres pour activer le système d’exploitation, ou saisir la clé directement au cours de la procédure d’installation.

Il faut bien évidemment préciser que ce système d’activation fera toujours correspondre la version, ce qui signifie qu’une clé d’une édition familiale de Windows 7/8 ne permettra que d’activer une version correspondante de Windows 10, et non pas une version professionnelle.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentUne piste pour savoir si les dinosaures sont à sang chaud ou à sang froid
Article suivantWattway : Bouygues officialise une route qui produit de l’électricité

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here