L’algorithme de Jetpac tombe dans l’escarcelle de Google

Google vient d’acquérir Jetpac. La spécialité de cette start-up californienne est son algorithme d’analyse de contenu des photos publiées sur les réseaux sociaux.

Plus que de simples photos, les millions de clichés publiés sur les réseaux sociaux sont une véritable mine d’information pour l’algorithme de Jetpac. En analysant les sourires des clichés, il est par exemple capable de définir si l’endroit est fait pour s’amuser, de dire que c’est un lieu où il y a des femmes s’il détecte du rouge à lèvres, etc., car l’algorithme est capable de disséquer le contenu de toutes les photos pour en extraire une sorte de guide touristique d’un nouveau genre.

C’est de cette manière que Jetpac peut proposer les 10 bars à vins les plus populaires de San Francisco ou les restaurants à ne pas rater lorsqu’on est en voyage à Shanghai, un algorithme très précis qui a visiblement séduit Google au point que le géant du web décide de racheter la startup californienne.

L’idée de Google est certainement d’améliorer les capacités de son moteur de recherche en proposant de nouveaux critères de recherches.

Jetpac se félicite sur son site de rejoindre Google.
Jetpac se félicite sur son site de rejoindre Google.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLG : les écrans incurvés gagnent les moniteurs
Article suivantMicrosoft recommande la désinstallation de la mise à jour MS14-04/KB2982791

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here