Accueil » Technologie » Lancement à Davos du « Hydrogen Council »
13 leaders industriels mondiaux s'unissent pour promouvoir l'hydrogène en vue d'atteindre les objectifs liés aux changements climatiques

Lancement à Davos du « Hydrogen Council »

Treize leaders des secteurs de l’énergie, du transport et de l’industrie ont lancé une initiative globale pour partager leur vision et leur ambition pour l’hydrogène comme accélérateur de la transition énergétique.

Première initiative mondiale du genre, le « Hydrogen Council » entend montrer que l’hydrogène compte parmi les solutions clés de la transition énergétique. Vecteur énergétique versatile à fort potentiel, l’hydrogène possède de nombreux avantages, dont celui de ne pas émettre de CO2 à son point d’utilisation quand il est employé en tant que source de carburant ou d’énergie propre. De ce fait, il peut jouer un rôle important dans la transition vers un système énergétique propre et bas carbone. Les technologies et applications de l’hydrogène ont considérablement progressé ces dernières années. Certaines sont désormais en cours de déploiement sur différents marchés. Pour atteindre ces objectifs, le Conseil œuvrera et formulera des propositions auprès des principaux acteurs de cette transformation tels que les pouvoirs publics, les chefs d’entreprises et les leaders du secteur de l’hydrogène, les agences internationales et les acteurs de la société civile.

Au cours de ce lancement, les membres du « Hydrogen Council » ont indiqué leur volonté d’intensifier leurs investissements dans le développement et la commercialisation de l’hydrogène et des piles à combustible. Leurs investissements sont actuellement estimés à 1,4 milliard d’euros par an1. Cette accélération sera rendue possible par un soutien renforcé des décideurs au rôle de l’hydrogène dans le futur mix énergétique, notamment via les politiques publiques et programmes appropriés.

Lors de sa première réunion, organisée ce mardi à Davos, le « Hydrogen Council » était constitué de 13 Présidents-Directeurs Généraux d’entreprises des secteurs de l’énergie, des transports et de l’industrie, déterminés à contribuer à la limitation du réchauffement climatique à 2°C, conformément à l’objectif défini par l’Accord de Paris sur le climat en 2015. Les entreprises internationales impliquées sont les suivantes : Air Liquide, Alstom, Anglo American, BMW Group, Daimler, ENGIE, Honda, Hyundai, Kawasaki, Royal Dutch Shell, The Linde Group, Total et Toyota. Le Conseil est dirigé par deux co-présidents issus de deux régions et secteurs différents, actuellement Air Liquide et Toyota.

« L’Accord de Paris sur le climat de 2015, qui vise à lutter contre le changement climatique, constitue une étape significative. Mais il doit aussi se traduire par des actions menées par les entreprises afin que cet engagement se matérialise. Le « Hydrogen Council » réunit des acteurs de renommée mondiale de l’énergie, de l’industrie et de l’automobile pour montrer pourquoi l’hydrogène fait partie des solutions clés pour la transition énergétique, tant dans le secteur du transport que dans l’apport en énergie destiné aux secteurs industriel et résidentiel. Cela nécessite donc l’élaboration de nouvelles stratégies à la hauteur de cet enjeu. Nous ne pourrons pas le faire seuls. Nous avons besoin du soutien des gouvernements, qui devront entreprendre des actions de leur côté pour soutenir l’hydrogène, notamment par des programmes d’investissement dans des infrastructures de grande échelle. Nous appelons aujourd’hui les dirigeants du monde entier à s’engager en faveur de l’hydrogène afin que nous puissions, ensemble, nous donner la possibilité d’atteindre ces objectifs climatiques et d’accélérer la dynamique de développement de cet écosystème en faveur de la transition énergétique » : Benoît Potier, Président-Directeur Général d’Air Liquide.

« En valorisant la technologie de l’hydrogène et ses avantages, le « Hydrogen Council » encourage un leadership responsable. Il recherchera des opportunités de collaboration, de coopération, mais aussi de compréhension auprès des gouvernements, de l’industrie et surtout du public. Chez Toyota, nous nous sommes toujours efforcés de jouer un rôle de leader dans le secteur automobile en matière d’avancées environnementales et technologiques, également par l’introduction des véhicules à piles à combustibles sur le marché. Il ne s’agit pas seulement du transport : nous savons que l’hydrogène dispose du potentiel nécessaire pour soutenir notre transition vers une société bas carbone sur de nombreux autres secteurs ainsi que sur l’ensemble de la chaîne de valeur. Le « Hydrogen Council » vise à encourager pleinement cette transition » : Takeshi Uchiyamada, Président-Directeur Général de Toyota.

Le rapport intitulé ‘How Hydrogen empowers the energy transition2’ commandé par le « Hydrogen Council », présente en détail le potentiel de l’hydrogène dans la transition énergétique et définit la vision du Conseil, ainsi que les actions qu’il estime nécessaires de la part des décideurs pour mettre en œuvre et rendre possible sa pleine contribution.

Ces entreprises internationales sont porteuses d’une responsabilité : celle de proposer des solutions pour contribuer à la transition énergétique et évoluer vers une économie durable bas carbone. Pour relever ce formidable défi, une action conjointe est nécessaire. C’est pourquoi nous invitons les gouvernements et les principaux acteurs de la société à reconnaître eux aussi la contribution de l’hydrogène à la transition énergétique et à collaborer avec nous à la mise en œuvre d’un plan de déploiement efficace.

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 5]

Ça pourrait vous intéresser

Le CERN confirme l'existence de la force

Star Wars : le CERN confirme l’existence de la Force

La Force chère à la saga Star Wars ne serait pas seulement une invention de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *