La langue bretonne devient la 121e langue de Facebook

C’est officiel depuis vendredi dernier. En faisant partie des langues sélectionnables, la langue bretonne devient la 121e langue de Facebook. Le breton devient la 121e langue de Facebook.

Vendredi dernier, le réseau social a annoncé que « Nous avons le plaisir de pouvoir annoncer que le breton apparaît désormais dans la liste des langues sélectionnables sur Facebook ». De ce fait, la langue bretonne devient la 121e langue de Facebook.

Pour les adeptes de la traduction en brezhoneg, le terme « ami » sera traduit en « mignon » ou « keneil » alors qu’une demande d’ami devient « goulenn munudoù a-berzh ur mignon » ou « goulenn munudoù a-berzh ur c’heneil ».

En précisant être en contact avec Facebook depuis trois ans, l’Office Public de la Langue Bretonne se félicite bien évidemment de cette décision, soulignant qu’il s’agit « assurément un signe de reconnaissance important pour notre langue » et « un signe de confiance très important pour les jeunes générations de brittophones ».

Depuis la création d’une page Facebook en brezhoneg qui regroupe plus de 10 000 membres, cette annonce est « la plus grande avancée pour la présence de la langue bretonne sur internet depuis la création de la version bretonne de l’encyclopédie Wikipédia en 2004 » souligne encore l’Office.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentWindows 10 : le Windows Store va suivre le mouvement
Article suivantEspace : Renault persévère sur le monospace

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here