L’Apple Watch arrive enfin… presque

Depuis le temps qu’on en parle, l’Apple Watch arrive enfin dans les boutiques. Enfin presque, vu qu’il n’est possible pour le moment que de l’essayer, pas de repartir avec.

Le grand jour de la commercialisation de l’Apple Watch a presque commencé ce vendredi 10 avril. En effet, la première montre connectée d’Apple arrive dans les boutiques. Le « presque » correspond a fait qu’il faudra attendre le 24 avril, encore deux semaines, avant de pouvoir repartir avec.

De fait, pour le moment, l’Apple Watch s’expose, mais peut surtout être essayée.
Alors que chaque nouveau produit d’Apple est un événement, le lancement de l’Apple Watch est un peu particulier.

Pour commencer, il s’agit de la première gamme de produits qui est lancée par la marque à la pomme depuis le décès de Steve Jobs.
Ensuite, cette montre connectée est certes un gadget électronique au même titre qu’un iPhone ou un iPad, mais aussi un accessoire de mode, ce qui est une nouvelle tendance pour la firme de Cupertino.

Pour finir, l’Apple Watch se décline en tellement de possibilités, qu’elle va poser un sérieux challenge logistique à Apple.

Mais le point le plus intéressant va surtout être de savoir si l’Apple Watch va permettre au marché des smartwatchs de véritablement décoller, ce que les autres montres connectées n’ont pour le moment pas encore réussi à faire.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédent50 minutes par jour dédié au surf perso
Article suivantYouTube : qui passera à la version payante ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here