L’application « Move to iOS » suscite la colère des fans d’Android

A l’intention des utilisateurs d’Android qui veulent passer pas iOS, Apple propose l’application « Move to iOS » pour tout transférer. Cette appli est utilisée par les fans du robot vert pour exprimer toute leur haine de la marque à la pomme.

Parallèlement à la sortie d’iOS 9, Apple propose sa première application pour Android. Baptisée « Move to iOS » (https://play.google.com/store/apps/details?
id=com.apple.movetoios), elle permet de transférer en toute sécurité ses données personnelles de son appareil sous Android à son nouveau terminal iOS.

Comme l’explique Apple sur le Play Store, « en quelques petites étapes, vous pouvez transférer vos contenus automatiquement et de manière sécurisée depuis votre appareil Android grâce à l’application Move to iOS. Pas besoin de sauvegarder vos données ailleurs avant de quitter Android. […] Votre nouvel iPhone ou iPad va créer un réseau Wi-Fi privé et trouver votre appareil Android avec Move to iOS. Après avoir entré un code de sécurité, il commencera à transférer votre contenu et à le ranger comme il se doit.

Juste comme ça. […] iOS va également paramétrer votre compte mail par défaut. Voilà — vous pouvez commencer à utiliser votre nouvel iPhone ou iPad et à faire l’expérience de ses possibilités infinies. Enjoy ! ».

Vu le changement de système d’exploitation, les applications ne sont pas transférées. Par contre, elles sont repérées et réinstallées si gratuites, ce qui est le cas de Facebook et Twitter par exemple. Les applications payantes se retrouvent-elles ajoutées à la liste des souhaits sur iTunes.

Vives réactions

La réaction de la communauté ne s’est pas fait attendre. Si 1 167 personnes ont donné la note de 5 étoiles à l’application, ils sont par contre 4 696 à avoir donné une note de seulement 1 étoile.

Comme le prouve les commentaires, cette application est devenue le moyen pour les partisans et opposants d’iOS et d’Android de se déchainer :

« Avis au rageux. C’est une application pour transférer ses données sur un iPhone. Les autres cons qui disent « On ne veut pas d’Apple ici, on est chez Android », fermez vos gueules sérieux bande de rageux. Si c’est comme ça, qu’est que fou Android Wear sur l’App Store ? Vous voyez, on peut exactement dire la même chose de vous. ».

« Chacun chez soi, et les hippopotames seront bien gardés ».

« Je suis mi-figue, mi-raisin. Au début, je pensais que c’était une application d’autohypnose qui allait me permettre d’adhérer aux préceptes de la religion Apple. Mais après l’avoir installée, j’ai bien vu que c’était seulement un gadget pour presser les poires. »

« Apple m’aurait-on pris pour une pomme ? »

« No thanks i love Android »

En triant un peu tous ces commentaires, on découvre aussi que l’application « Move to iOS » ne semble pas fonctionner parfaitement :

« Nul Pleins de bugs ».

« Super nul. Quand j’allume l’app, le WiFi se désactive auto ».

« Nul Pas compatible avec ma tablette. On reconnaît là l’incompétence légendaire d’Apple pour faire des designs responsive ! ».

De fait, hormis les critiques gratuites contre Apple, il semble tout de même que l’application ne soit pas si parfaite que cela.

Pourquoi « Move to iOS » ?

La présence de l’application Apple « Move to iOS » sur le Play Store de Google a de quoi surprendre, comme le soulignent plusieurs personnes :

« Cette application n’a rien à faire ici. Tout est dans le titre, comment Google fait passer ça ? Une application similaire sur l’Apple store n’aurait jamais vu le jour ! »

S’il est vrai que cela semble inconcevable, la réalité est que la réciproque existe pourtant. Eh oui, sur l’App Store d’Apple, on trouve bien l’application « Android Wear pour iOS » permettant aux smartwatchs fonctionnant avec le système d’exploitation de Google de communiquer avec iOS.

De fait, la présence de « Move to iOS » sur le Play Store de Google pourrait s’apparenter à un prêter pour un rendu : j’autorise ton « Android Wear pour iOS », tu autorises mon « Move to iOS ».

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPourquoi l’iPhone 6S est-il plus lourd que l’iPhone 6 ?
Article suivantBlablacar : une levée de 200 millions de dollars pour passer la vitesse supérieure

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here