L’arrivée de Apple Pay se précise en France

Déjà disponible aux États-Unis et au Royaume-Uni, le système de paiement mobile Apple Pay pourrait être prochainement lancé en France. Des banques seraient en passe de signer avec Apple.

C’est en 2014 qu’Apple avait annoncé le lancement aux États-Unis de son service de paiement mobile Apple Pay. Pour ce lancement, la firme californienne avait conclu des partenariats avec les leaders des cartes bancaires (Visa, MasterCard et American Express), ainsi que plusieurs grandes enseignes de distribution (Subway, Mc Donald’s, Target, Macy’s, Walgreens, Nike, Walt Disney World Resort …). Une année plus tard, le 14 juillet 2015, le service arrive en Europe en étant lancé au Royaume-Uni. Pendant tout ce temps, les Français attendent que le service soit disponible dans l’Hexagone.

Selon les dernières rumeurs au sujet d’Apple Pay, l’attente des Français ne devrait plus être très longue. Après de longues négociations, un accord serait en passe d’être conclu avec une petite poignée de grandes banques françaises, un accord qui passe bien évidemment par un accord commercial pour proposer Apple Pay. Plusieurs sources proches du dossier affirment que les discussions seraient en cours de finalisation.

En clair, une fois que ces partenariats seront signés, il faudra encore mettre en place l’aspect pratique, c’est-à-dire déployer les infrastructures, ce qui devrait prendre encore quelques mois. Raisonnablement, on peut espérer que les Français pourront utiliser Apple Pay avant la fin de l’année.

Si les négociations autour d’Apple Pay ont été si longues, c’est parce que les enjeux financiers sont conséquents. Il s’agissait notamment de trouver un accord sur la répartition de la commission entre les différents acteurs d’une transaction. Le problème est que sur le revenu d’une transaction, 9 centimes pour 45 euros, Apple compte prélever 5 centimes, soit plus de la moitié du revenu.

Alors qu’Android Pay et Samsung Pay se profilent à l’horizon, l’important est qu’Apple Pay soit prochainement disponible en France. Cette concurrence devrait logiquement booster le paiement mobile.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentMécontent d’être évincé de Facebook et Twitter, Daesh menace
Article suivantUne faille dans l’appli Nissan ConnectEV permet de pirater la Leaf

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here