L’autonomie de l’iPhone SE est nettement meilleure que celle de l’iPhone 6s

Avec un boitier plus petit par rapport à l’iPhone 6s, on pouvait craindre que l’autonomie de l’iPhone SE soit une mauvaise surprise. En fait, c’est tout le contraire. Les premiers tests d’endurance nous révèlent qu’Apple nous a réservé une excellente surprise à ce sujet.

Selon les tests réalisés par des journalistes du Wall Street Journal, l’iPhone SE a tenu dix heures en lecture de pages web, et cela avec une luminosité de l’écran uniforme. À titre de comparaison, c’est deux heures de plus que pour les iPhone 5s et 6s, et même trois heures de plus que pour le Galaxy S7 de Samsung. Le site n’hésite d’ailleurs pas à déclarer que la principale qualité du nouveau SE est son autonomie.

Si l’iPhone SE est aussi endurant, c’est bien évidemment parce que son écran est plus petit, seulement 4 pouces, mais aussi qu’il possède une définition plus basse et un moins bon contraste. De plus, il n’embarque pas la technologie 3D Touch. Alors qu’Apple ne nous avait pas fait d’aussi bonnes surprises en matière d’autonomie depuis longtemps, il ne faut tout de même pas faire la trop fine bouche.

De son côté, les journalistes du Daily Mail soulignent que le gain de puissance apporté par le processeur A9, le même que dans l’iPhone 6s, est clairement perceptible par rapport à l’iPhone 5s. Apple annonce d’ailleurs des performances trois fois supérieures, et deux fois supérieures pour la partie graphique.

Bien évidemment que l’iPhone SE sera passé plus attentivement sous la loupe lors de tests plus poussés. Les résultats de ces évaluations vous seront donnés en temps voulu.

Sources : Wall Street Journal et Daily Mail

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentVictoire pour Free et Orange, SFR va devoir revoir sa communication sur la fibre
Article suivantSelon l’INSEE, l’économie française s’est mieux portée que prévu en 2015

Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j’ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l’information et l’actualité. De fil en aiguille, j’ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l’amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m’intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l’univers, ce qui s’est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l’impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l’impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here