Le BlackBerry Venice se révèle en images

BlackBerry n’a pas encore officiellement présenté le Venice, son futur smartphone sous Android. Cela n’empêche pas aux photos de fuiter sur internet.

Quand est-ce que BlackBerry présentera officiellement le Venice, son futur smartphone fonctionnant avec Android ? Nul ne le sait pour le moment. Ce que l’on sait par contre, c’est qu’après les rumeurs à son sujet, ce sont des images qui ont fuité sur le web.

Cela fait un certain déjà que le web évoque le futur BlackBerry Venice, le prochain smartphone de la marque canadienne qui aura la particularité d’être le premier du fabricant à fonctionner avec Android comme système d’exploitation.

Alors que les rumeurs évoquaient une sortie au mois de novembre prochain pour un smartphone qui serait équipé d’Android Lollipop et d’un écran incurvé, et serait compatible Chromecast, des images viennent confirmer en partie ces informations.

Le site CrackBerry publie en effet des images du Venice qui confirment que le smartphone sera bel et bien incurvé, qu’il sera équipé d’un grand écran et d’un clavier tactile. On remarque aussi la présence d’un port microSD et SIM sur le dessus du smartphone, ainsi que les réglages du volume sur le côté droit du mobile.

L’écran coulissant laisse apparaître un clavier physique, véritable signature de BlackBerry.

Pour le reste, il faut se fier aux rumeurs qui annoncent un écran de type QHD, un processeur Qualcomm SnapDragon 808 épaulé par 3 Go de RAM, un capteur photo de 18 mégas pixels à l’arrière et de 13 mégapixels en façade.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentDaimler : de la Smart Cabrio à la Mercedes Classe S Cabriolet
Article suivantFair use 3G : Free Mobile corrige les conditions générales de son offre

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here