Le bulbe central de la Voie lactée affiche un X

Aussi improbable que cela puisse paraitre, le bulbe central de la Voie lactée affiche un X. Cela a été confirmé par des données collectées par la mission Wide-field Infrared Survey Explorer (WISE) de la NASA.

C’est d’une manière plus qu’improbable qu’il a été découvert que les étoiles qui forment le bulbe central de la Voie lactée forment un X. C’est bizarrement sur Twitter que tout a commencé en mai 2015.

En utilisant les données des deux enquêtes infrarouges menées par la mission Wide-field Infrared Survey Explorer (WISE) de la NASA, l’astronome Dustin Lang, de l’Institut Dunlap de l’Université de Toronto, a publié une carte de notre Galaxie sur Twitter. Les prises de vue aux infrarouges permettent une vision plus précise, sans que la poussière bloque des détails cruciaux invisibles à la lumière visible.

Cette diffusion publique a été remarquée par d’autres astronomes. Ce sont eux qui ont remarqué une structure centrale en trois dimensions contradictoires par rapport au disque plat de la galaxie. Le plus surprenant est qu’une structure en forme de X semblait apparaitre. C’est pour faire remarquer l’existence de cette structure que Melissa Ness, chercheuse postdoctorale à l’Institut Max Planck pour l’astronomie à Heidelberg (Allemagne) a contacté Dustin Lang.

Deux semaines plus tard, Dustin Lang et Melissa Ness se rencontrent lors d’une conférence dans le Michigan. Ils décident de collaborer à l’analyse de cette structure. C’est ainsi que leur recherche vient de faire l’objet d’une publication dans la revue Astronomical Journal.

Pour révéler la forme de X dans le bulbe central de la Voie lactée, les chercheurs ont soustrait aux observations un modèle de comment les étoiles seraient distribuées dans un renflement symétrique.
Pour révéler la forme de X dans le bulbe central de la Voie lactée, les chercheurs ont soustrait aux observations un modèle de comment les étoiles seraient distribuées dans un renflement symétrique.

« Le renflement est une signature clé de la formation de la Voie lactée », explique Melissa Ness. « Si nous comprenons ce renflement, nous comprendrons les principaux processus qui ont contribué à former notre galaxie et à lui donner sa forme ».

Une structure en forme de X

La Voie lactée est un exemple type d’une galaxie disque, une collection d’étoiles et de gaz disposé dans un disque en rotation, une spirale. Dans ce type de galaxies, lorsque le disque est suffisamment massif, une « barre stellaire » peut se former. Il s’agit d’étoiles qui se déplacent sur une orbite en forme de boîte autour du centre. Notre voie lactée dispose d’une barre, à l’instar de près des deux tiers des galaxies proches. Au fil du temps, la barre peut devenir instable et boucler dans le centre. Il en résulte un renflement, une structure en forme de X dans le cas de la Voie lactée.

« Nous voyons clairement la forme carrée et le X qu’il contient, ce qui démontre l’existence de processus de formation internes qui ont conduit à la formation du renflement », explique Melissa Ness. « Cela renforce également l’idée que notre galaxie a connu une vie relativement tranquille, sans grands événements perturbateurs puisque le renflement s’est formé sans avoir été perturbé par des interactions avec d’autres galaxies ».

Un X repéré depuis longtemps

Le renflement en forme de X du cœur de la Voie lactée est connu depuis longtemps. Il a déjà été remarqué dans des études précédentes, sur des images provenant des satellites des missions Cosmic Background Explorer (COBE) du programme Diffuse Infrared Background Experiment. En 2013, des scientifiques de l’Institut Max Planck pour la physique extraterrestre ont d’ailleurs publié des cartes 3D de la Voie lactée montrant un renflement en forme de X.

Ces études n’ont par contre pas montré une image réelle de la forme X. L’étude de Melissa Ness et Dustin Lang utilise des données infrarouges de WISE pour clairement montrer la forme X.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here