Le CES 2015 se prépare à être la vitrine du wearable

C’est mardi prochain que le CES 2015 ouvre ses portes. La grand-messe américaine de l’électronique grand public sera la vitrine des tendances du moment, notamment du wearable

C’est la semaine prochaine, à Las Vegas, qu’aura lieu le salon CES 2015, la grand-messe américaine de l’électronique grand public qui sera l’occasion pour ses 35 000 exposants de présenter les produits technologiques du moment. Alors que ses portes ouvriront le mardi 6 janvier, des conférences de presse précéderont l’événement dès dimanche.

À l’heure où tout devient de plus en plus connecté, ce salon sera bien évidemment l’occasion de découvrir des écrans géants, des drones, des voitures, des vêtements ou des appareils électroménagers, des systèmes qui auront tous la particularité d’être justement connectés.

Alors que les téléviseurs ont fait la réputation du CES, cette édition 2015 sera certainement l’occasion de découvrir des modèles 4K qui vont enfin devenir abordable pour le grand public, mais aussi des appareils qui embarqueront directement un système d’exploitation pour surfer sur le web ou accéder à d’autres services en ligne.

Malgré cette tradition, la grande tendance de ce salon devrait être le wearable, un véritable phénomène qui semble désormais décoller. Alors que plusieurs montres connectées sont déjà commercialisées, de nouveaux modèles devraient être dévoilés, un moment opportun avant l’arrivée de l’Apple Watch.

Au-delà des montres et des lunettes connectées, qui sont des objets déjà connus, ce salon devrait voir l’apparition de vêtements connectées, « des vêtements connectés, y compris des chemises et des soutiens-gorge qui sont appelés à remplacer les appareils actuels que les sportifs se sanglent sur la poitrine pour calculer leur fréquence cardiaque », confie une analyste. Elle préciser que « L’enjeu pour l’avenir du marché des wearables est aussi la plateforme qui se cache derrière… ».

Signe de l’intérêt croissant du grand public pour les drones, le CES 2015 y consacre pour la première fois une zone spécifique. Karen Chupka, vice-présidente de l’association américaine d’électronique grand public (CEA), explique que les drones offrent « une grande variété d’applications : de la couverture aérienne d’événements sportifs ou d’immeubles, à l’aide apportée aux missions de recherche ou de sauvetage après des catastrophes ».

Autre tendance du moment, les robots bénéficient d’une espace agrandie de 25% par rapport à la précédente édition du salon.

Avec pas moins de dix grands constructeurs attendus, le secteur de l’automobile sera un hôte marquant du CES 2015. Il faut dire que l’électronique est devenue importante dans les voitures actuelles.

Hormis les objets connectés, le salon de Las Vegas accorde également un large espace à la domotique, à la maison intelligente et connectée, une zone qui va inclure l’électroménager connecté, mais aussi les ampoules, fenêtres ou portes de garage intelligentes.

Derrière tous ces objets connectés, l’utilisation des données collectées sera en quelque sorte le fil rouge de ce salon, vu que tous ces dispositifs communiqueront entre eux, mais aussi l’intelligence qu’il sera possible d’apporter dans notre confort quotidien.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentComment améliorer son référencement en 2015 ?
Article suivantSNCF : l’internet dans les trains avance… lentement

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here