Le Gemini Planet Imager (GPI) découvre sa première exoplanète

Le nouvel instrument Gemini Planet Imager (GPI) a découvert sa première exoplanète, c’est-à-dire sa première planète dans un autre système stellaire.

Gemini Planet Imager (GPI) est un nouvel instrument qui a été installé sur le télescope de 8 mètres de l’observatoire Gemini au Chili. Au lieu de détecter l’ombre des planètes qui passent devant les étoiles, l’instrument cherche la lumière directement émise par la planète en « gommant » la lumière de l’étoile.

La première exoplanète découverte par GPI a été baptisée 51 Eridani b, elle est située à une centaine d’années-lumière de la Terre.

Cette exoplanète est très jeune vu qu’elle n’est âgée que de vingt millions d’années, ce qui signifie qu’elle est née 40 millions d’années après l’extinction des dinosaures, il y a 66 millions d’années.

Grâce à l’instrument GPI, il a pu être déterminé que l’atmosphère de 51 Eridani b contient la plus forte présence de méthane jamais détectée sur une telle planète. Cette découverte l’apparente aux quatre planètes gazeuses de notre système solaire, notamment Jupiter.

Justement, 51 Eridani b possède une masse équivalente à environ deux fois celle de Jupiter. Avec 426°C, elle est aussi moins chaude que les autres exoplanètes nouvellement formées.

Selon les scientifiques, 51 Eridani b posséderait des caractéristiques très proches de celles de Jupiter, lorsqu’elle était jeune, il y a 4,5 milliards d’années.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker