Le Hoverboard de Lexus sera présenté le 5 août

L’événement high-tech de l’été pourrait bien être signé Lexus. C’est en effet le 5 août prochain que le constructeur automobile dévoilera son Hoverboard.

Le Hoverboard, la planche volante de « Retour vers le futur 2 », a fait rêver des millions de personnes. La fiction pourrait devenir réalité cet été.

En effet, c’est le 5 août, à Barcelone, que Lexus présentera son Hoverboard.

Pour l’occasion, le skateur professionnel Ross McGouran sera de la partie et devrait faire une démonstration des possibilités de cette planche volante.

Depuis que Lexus a annoncé son Hoverboard, l’engin a suscité un réel engouement de tout le web. Il faudra encore que cet Hoverboard convainque.

Pour que la planche vole, la technologie utilisée repose sur l’association d’aimants permanents et de super-conducteurs refroidis à l’azote liquide. L’effet de fumée dégagée provient justement de l’évaporation de l’azote, un gaz qui n’est liquide qu’en dessous de -195,8°C.

Cette démonstration de Lexus n’est bien évidemment pas gratuite. Le Hoverboard reprend en effet la forme de la calandre caractéristique des modèles Lexus et embarque une planche en bambou naturel, un matériau qui est employé dans plusieurs modèles de la marque. Par ailleurs, comme sur la supercar LFA, des éléments semblent être en fibres de carbone.

Pour finir, Ross McGouran est dans le giron de Red Bull, une entreprise dont l’écurie F1 est justement sponsorisée par Lexus.

Hormis cet aspect commercial, la véritable question va être de savoir si cet Hoverboard est véritablement aussi fun que dans « Retour vers le futur 2 ».


Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSE370 : Samsung intègre un chargeur sans fil Qi à un moniteur pour ordinateur
Article suivantUne nouvelle faille dans Android qui menace 50% des appareils

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here