Le marché des tablettes recule encore

Après un lancement explosif, le marché des tablettes ne cesse plus de reculer.

Dans la foulée du lancement de l’iPad, le marché des tablettes avait explosé. Mais depuis maintenant plusieurs trimestres, le marché montre de sérieux signes de ralentissement, pour ne pas dire de recul.

Selon les estimations d’IDC, seulement 47,1 millions d’unités ont été écoulées au premier trimestre 2015, soit 5,9% de moins qu’une année plus tôt. Il s’agit du second trimestre consécutif de recul.

De son côté, Strategy Analytics estime que le marché s’est replié de 9% à 51,8 millions d’unités vendues.

Alors que certains analystes considèrent qu’on est en début de saturation dans les pays développés, le patron d’Apple Tim Cook a récemment estimé qu’il restait encore de la marge de développement pour ce marché auprès des entreprises.

Les autres raisons de ce ralentissement sont que le rythme de renouvellement des tablettes est plus lent que celui des smartphones, mais aussi que les phablettes viennent grignoter des parts de marché aux tablettes.

Paradoxalement, les « deux en un », à mi-chemin entre tablettes et ordinateurs portables, « représentent encore une petite portion du marché global, mais la croissance dans ce créneau est stupéfiante avec des fabricants comme Asus, Acer et E-FUN capables d’offrir des produits à très bon prix, et des fabricants comme Microsoft qui soutient la croissance dans le haut de gamme avec des appareils comme la Surface Pro 3 », souligne Jitesh Ubrani, un expert d’IDC.

Au niveau des marques, avec 12,6 millions d’unités en un an, Apple avec ses iPad reste le leader du marché malgré un recul de ses ventes de 22,9%. La marque à la pomme s’est accaparé 26,8% du marché au premier trimestre.

Avec 19,1% du marché, Samsung arrive second, devant Lenovo et ses 5,3% de parts de marché.

Du côté des systèmes d’exploitation, 24% détiennent 24% de parts de marché, Android 69% et Windows 6,6%.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSplatoon : un Nintendo Direct prévu le 7 mai 2015
Article suivant4 mai : où célébrer le Star Wars Day ?
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here