Le ministère de la Culture déclare la guerre au téléchargement illégal

Le ministère de la Culture ne veut plus de téléchargement illégal, il décide de s’attaquer à leur financement.

Le ministère de la Culture part en guerre contre le téléchargement illégal en présentant son nouveau plan de bataille. Plutôt que de viser les internautes qui téléchargent des œuvres illégales, la nouvelle idée est de s’en prendre aussi aux sites, qu’ils soient de streaming, de téléchargement ou de référencement.

C’est devant le Conseil des ministres, mercredi, que Fleur Pellerin a présenté son plan d’action.

Pour mettre à mort les sites qui proposent des contenus illégaux, il est prévu de les priver de financement. Pour ce faire, le gouvernement prévoit que les acteurs de la publicité et les ayants droit signent une charte, courant mars, mais aussi une charte pour les acteurs du paiement en ligne. Le but de cette manœuvre est de s’assurer que les signataires ne contribueront plus au financement des sites illégaux.

Le plan présenté par Fleur Pellerin prévoit aussi une multiplication des blocages de sites, avec une accentuation des procédures de blocage.

Pour finir, il est également prévu de relancer la responsabilisation des hébergeurs pour qu’ils soient conscients de leur responsabilité dans le cadre de la distribution de contenus illégaux.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité