Le monde du high-tech attend impatiemment la keynote d’Apple

C’est à 17h00 GMT, 18h00 à Paris, que débutera la keynote d’Apple. Cet évènement est attendu pour tout le monde du high-tech.

Toute l’attention du monde du high-tech est en attente de la keynote organisée par Apple ce lundi 9 mars 2015. C’est au Yerba Buena Center de San Francisco, un emplacement souvent utilisé pour présenter de nouveaux produits, que la marque à la célèbre pomme croquée a convié les médias à une conférence qui doit débuter à 17h00 GMT, soit 18h00 heure de Paris.

Selon toute vraisemblance, c’est lors de ce rendez-vous que Tim Cook devrait véritablement officialiser l’Apple Watch. L’événement est de taille vu qu’il va s’agir du premier véritable nouveau produit depuis le décès de l’emblématique Steve Jobs, en 2011.

Alors qu’une première version avait été présentée en septembre dernier, on sait déjà que le tarif de l’Apple Watch débutera à 349 dollars aux Etats-Unis et à 349 euros en Europe, qu’elle sera proposée en trois gammes et en deux formats. Cette keynote de lundi visera donc avant tout à donner beaucoup plus de détails sur la première montre connectée d’Apple.

L’Apple Watch Edition sera la gamme la plus luxueuse. Avec son boitier en or 18 carats, son écran en saphir et des bracelets haut de gamme, son prix est au cœur des interrogations.

Vu que l’Apple Watch est dotée de capteurs, les applications qui seront disponibles sont bien évidemment aussi attendues, tout comme les fonctionnalités qu’elle proposera, notamment la reconnaissance vocale.

Techniquement parlant, cette conférence devra aussi donner des réponses, par exemple au sujet de son autonomie.

Alors que le marché des smartwatchs est déjà bien occupé par Samsung (Gear), LG (G Watch et G Watch R), Sony (SmartWatch), Motorola (Moto 360), Huawei (Huawei Watch) ou encore Pebble (Pebble Time), l’Apple Watch est donc attendue au contour : va-t-elle arriver à se démarquer de la concurrence ?

Cette question est certainement la plus importante vu que le marché peine encore à véritablement éclore. De fait, si certains analystes estiment que la firme de Cupertino pourrait écouler 15 millions d’exemplaires, voire plus, dès cette année, d’autres sont plus sceptiques en considérant que le grand public ne perçoit pas de réelle utilité pour le moment aux smartwatchs.

De fait, une des véritables inconnues va être de savoir sur l’Apple Watch va servir de catalyseur pour véritablement lancer le marché mondial des montres intelligentes.

Hormis l’Apple Watch, la marque à la pomme pourrait profiter de cette conférence pour dévoiler un tout nouveau modèle de MacBook Air 12 pouces avec écran Retina. Selon le Wall Street Journal, ce nouvel ordinateur serait déjà en production et sa commercialisation devrait débuter au printemps.

Très attendu du marché, ce MacBook Air serait équipé d’un écran de 12 pouces en très haute définition (Retina), et ne devrait comporter qu’un port USB type-C réversible et à une sortie casque. Son design devrait être relativement compact, un peu plus haut, sans doute plus étroit que l’actuel MacBook Air 11 pouces, avec des bordures réduites sur les côtés de son écran. Il aurait la particularité d’être équipé d’un clavier allant d’un bord à l’autre, comme le Powerbook 12 pouces à l’époque, ce qui lui ferai gagner de la place et du poids.

Alors que la gamme MacBook Air se compose actuellement des modèles 11 et 13 pouces, ce nouveau modèle pourrait s’intercaler ou éventuellement remplace la version 11 pouces.

Une chose est certaine, comme toutes les keynotes d’Apple, la conférence de ce soir devrait être riche.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGuerre des brevets : Microsoft attaque Kyocera
Article suivantApple Pay : Eddy Cue explique son fonctionnement sur l’Apple Watch

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here