Le Monde : piratage de son compte Twitter

Le compte Twitter du quotidien français Le Monde a été piraté par l’Armée électronique syrienne (SEA).

C’est dans la nuit de mardi à mercredi qu’il a été constaté que le compte Twitter du quotidien français Le Monde a été piraté par l’Armée électronique syrienne (SEA). C’est vers 2h00 que le compte a été suspendu. Le piratage a pris fin vers 3h45.

Mardi, Le Monde avait annoncé avoir été la cible, dimanche et lundi, d’une attaque informatique de l’Armée électronique syrienne (SEA) qui avait vainement tenté de pirater son site et son compte Twitter, notamment en tentant d’obtenir le mot de passe du compte Twitter en envoyant des courriels frauduleux à plusieurs journalistes de la rédaction. Les hackers avaient également tenté, sans succès, de publier un message de revendication sur le site du Monde.

Durant l’attaque de la nuit dernière, la SEA a publié plusieurs messages, dont un intitulé « Je ne suis pas Charlie » dans lequel elle prend position en faveur de la Palestine, de la Syrie qui « se fait bombarder ».

On rappelle que la SEA n’en est pas à son coup d’essai, elle avait notamment piraté le compte Twitter de l’agence de presse américaine Associated Press en avril 2013 pour diffuser de faux message, comme « Dernière heure : deux explosions à la Maison-Blanche et Barack Obama est blessé ».

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPanasonic : enfin le Lumix GF7
Article suivantDropbox : acquisition de CloudOn

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here