Le nouveau Google Plus se dévoile

Les utilisateurs de Google+ ont certainement constaté que le service est désormais un peu différent. Pour cause, le nouveau Google+ s’est dévoilé.

Depuis que Google a lancé son service Google+, le géant de l’internet a beaucoup écouté les commentaires et avis des utilisateurs. C’est ainsi que plusieurs changements ont été apportés, comme l’arrivée des « Communautés » et des « Collections ». Cette nouvelle approche a quelque peu changer l’orientation du service.

Comme l’écrit Eddie Kessler sur un blog de Google, ce sont en moyenne 1,2 million de nouveaux utilisateurs qui rejoignent des « Communautés » chaque jour.

Des « Communautés » et « Collections » très suivies

Comme l’indique aussi Eddie Kessler, les « Communautés » et les « Collections » sont très suivies, comme « Nonfiction Addiction » où les personnes parlent de criminalité, « Travel » pour parler de leurs voyages, ou encore « Projet Watch » où plus de 40 000 personnes partagent leurs passions pour les montres d’antiquités. En fait, des utilisateurs du monde entier utilisent cette nouvelle structure de Google+ pour découvrir et partager des choses qu’ils aiment.

Un Google+ entièrement redessiné

Justement, c’est pour mettre en avant ces « Communautés » et « Collections » que Google+ a désormais droit à un nouveau design. Désormais, ces éléments seront au cœur de l’expérience de l’utilisateur, ce qui signifie une expérience orientée vers les intérêts de l’utilisateur.

Ces nouveautés sont en cours de déploiement pour la version web de Google+, ainsi que pour les applications pour Android et iOS. Il s’agit donc du second souffle du service, une renaissance qui lui donne plus des airs de Redit que de Facebook.

Une chose est en tout cas certaine, cette nouvelle approche, moins agressive que la précédente, semble plus séduire les utilisateurs pour le moment. Il ne reste plus qu’à la tester.

Est-ce qu’une orientation « intérêts » vous semble bien pour Google+ ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentWindows 10 : l’installation de Threshold 2 n’a pas été sans mauvaises surprises
Article suivant#JeSuisChien : est-ce que le web va trop loin ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here