Le prix de la découverte physique de l’année 2014 va à la mission Rosetta

Comme chaque année les journalistes et les rédacteurs du journal Physics World se sont réunis pour décerner le prix de la découverte physique de l’année 2014. Cette distinction a été attribuée à la mission Rosetta.

« Le prix de la découverte physique de l’année 2014 va à la mission Rosetta de l’ESA pour avoir fait atterrir l’engin spatial sur une comète », déclarent les journalistes et les rédacteurs du journal Physics World qui se sont réunis comme chaque année pour décerner ce prix. Ils précisent : « L’événement a eu lieu le 12 novembre 2014 à 15h35 GMT, lorsque le module Philae s’est posé sur la surface de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko, une comète voyage à 55 000 km/h à une distance de 511 000 000 km de la Terre. Le module a rebondi deux fois avant de s’immobiliser, puis a commencé à recueillir des données qui ont maintenant été envoyées aux scientifiques pour analyses ».

Vu les rebonds de Philae lors de son atterrissage, cette mission n’est certainement pas la plus parfaite qui soit. Il n’empêche que cette nomination n’est pas une réelle surprise dans la prouesse réussie est à ce jour historique.

Cette attribution du prix de la découverte physique de l’année 2014 à la mission Rosetta est l’occasion de rappeler que l’Agence spatiale européenne (ESA) a lancé la mission en 2004, un voyage de 10 ans qui ne pouvait pas prévoir la réussite finale de la mission ni les rebonds qui ont entaché l’atterrissage de Philae. Le plus important est à chercher ailleurs, dans la signification même de la mission.

Mise sur pieds pour observer et analyser une comète de près, la mission a pleinement abouti à ce sujet en donnant l’espoir aux chercheurs de pouvoir trouver des réponses aux nombreuses questions que se posent encore tous les scientifiques et les astronomes. Pour cause, les résultats préliminaires évoquent déjà la présence de molécules organiques, une information importante pour expliquer la création de notre planète.

Même s’il faudra certainement des années pour décrypter et comprendre toutes les données transmises par Rosetta et Philae, il n’en demeure pas moins que cette mission mérite amplement ce titre de découverte physique de l’année 2014.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentWindows 10 : Cortana et une nouvelle interface pour la prochaine build
Article suivantRoaming Free Mobile : après le Royaume-Uni, ajout de l’Espagne

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here