Le Projet Ara se prépare à révolutionner l’industrie du smartphone

Par le biais du prototype présenté par Yess au MWC 2015, le Projet Ara prend forme. Il est temps de se poser la question de savoir s’il va révolutionner l’industrie du smartphone.

En comparant le prototype présenté par Yess est les smartphones qui sont commercialisés, il n’y a pas photo tant le produit semble encore d’être fini, et même loin de pouvoir séduire un quelconque client. Pourtant, sa simple présence au MWC 2015 démontre que le Projet Ara avance.

Le projet avancerait d’ailleurs tellement que Yezz affirme même qu’il sera prêt à commercialiser des modules dans les six prochains mois.

Bien que Yezz soit une marque encore relativement inconnue dans le monde du smartphone, elle est arrivée sur le marché américain avec des appareils Android à tarif abordable. Malgré sa petite taille, il s’agit de l’un des premiers partenaires de Google pour son Projet Ara. En Europe, c’est Avenir Telecom.

La marque sino-américaine basée à Miami est actuellement en train de développer plus de 80 modules avec Google et d’autres partenaires spécialisés. Certains des modules sont d’ailleurs atypiques, comme un scanner rétinien, un écran E-Ink, un port HDMI ou encore un module « powered par Suncore » pour le rechargement solaire.

Tous ces modules s’emboitent sur un endosquelette selon les besoins de l’utilisateur. Il peut par exemple mettre un module d’écran, un module de caméra, un processeur, un stockage, etc.

Comme l’explique Yezz, le Projet Ara représente un risque industriel tant que l’on ne sait pas si la clientèle va adopter le produit. Cela n’empêche pas le projet d’être « excitant » et « ambitieux ».

En offrant la possibilité de remplacer les modules endommagés ou trop anciens sans avoir à changer entièrement de smartphone donne une perspective de développement durable au Projet Ara est déjà une petite révolution. Le fait de pouvoir personnaliser un appareil en choisissant parmi tous les modules à disposition est une autre révolution qui pourrait chambouler les habitudes des consommateurs.

Yezz et Avenir Telecom ne sont d’ailleurs pas les seuls à travailler sur le Projet Ara, de grands groupes comme Fujitsu, Foxconn, Nvidia ou encore Toshiba préparent également des modules, preuve qu’ils sont nombreux ceux qui croient dans le Projet Ara.

En attendant de savoir si le Projet Ara va réellement révolutionner l’industrie du smartphone, le test grandeur nature qui est prévu à Porto Rico sera certainement l’occasion d’en apprendre plus sur les différentes facettes de ce smartphone modulaire.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker