Le Raspberry Pi 2 ne supporte pas les flashs xénon

Il faut faire attention lorsqu’on veut photographier le Raspberry Pi 2 : il ne supporte pas les flashs xénon !

La plateforme informatique miniature Raspberry Pi 2 fait actuellement le buzz pour un bug particulièrement insolite. Il ne supporte en effet pas l’exposition aux flashs xénon.
C’est en voulant prendre un cliché de son Raspberry Pi 2 pendant un test qu’un utilisateur a constaté que le système avait tendance à s’éteindre chaque fois qu’il était exposé à un flash xénon. Ce comportement indésirable est un bug.

Plus particulièrement, c’est la puce U16 liée à l’alimentation de l’ordinateur qui ne serait pas suffisamment protégé et serait ainsi photosensible. C’est pour cette raison qu’une surexposition, par exemple due à un flash, provoque le reboot de l’appareil.

Très dérangeant, le bug est facilement corrigible. Il suffit de cacher le Raspberry Pi 2 dans un boitier, ou de recouvrir la puce en question d’un ruban adhésif isolant ou d’un peu de résine époxy teintée.

Le constructeur du Raspberry Pi 2 précise que le problème sera corrigé sur les prochaines séries.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentTrois nouveaux kits de refroidissement liquides chez Corsair
Article suivantXperia E4 : Sony adopte Android 5.0 Lollipop

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here