Le robot lunaire chinois a commencé à transmettre les images depuis sa surface

Dimanche matin, le premier engin robotisé lunaire chinois s’est détaché de son module pour effectuer des premiers tours de roue.

Lancé le 2 décembre dernier à bord d’une fusée Longue Marche-3B, le premier engin robotisé lunaire chinois est arrivé comme prévu sur la Lune. Baptisé « Yutu », ou « Lapin de Jade » en français, cet engin robotisé à six roues s’est détaché de son module dimanche matin.

On apprend la nouvelle grâce à la télévision nationale chinoise qui a montré les images du « Lapin de Jade » en train de descendre des rails et touche la surface de la Lune, provoquant les applaudissements du centre de contrôle de Pékin.

Le robot à six roues, pesant 140 kg, a donc fait ses premiers tours de roue avant de partir explorer la structure géologique avoisinant son point d’alunissage. Cette exploration marque une nouvelle étape dans l’ambitieux programme spatial chinois, un programme qui vise aussi d’envoyer prochainement un homme sur la Lune.

En devenant la troisième nation spatiale, derrière les États-Unis et la Russie, la Chine manque encore d’expérience, mais ses ambitions sont énormes vis-à-vis de l’exploration de la Lune, mais aussi de Mars. Est-ce que les Chinois dépasseront dans un avenir proche leurs illustres prédécesseurs ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentChromecast : les grandes ambitions de Google en matière de streaming
Article suivant4G : B&You va riposter avant Noël

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here