Le satellite DSCOVR photographie le passage de la face cachée de la Lune devant la Terre

Positionné à 1,5 million de kilomètres de la Terre, le satellite DSCOVR a photographié le passage de la Lune devant notre planète, un cliché qui montre la face cachée de notre satellite.

Le Deep Space Climate Observatory (DSCOVR) est un satellite scientifique qui a été lancé le 11 février dernier. Positionné à 1,5 million de kilomètres de la Terre en direction du Soleil, une position qui lui permet d’observer en permanence notre planète pleinement éclairée par le Soleil.

Le 16 juillet dernier, la caméra EPIC de DSCOVR a photographié le passage de la Lune devant la Terre, un passage qui a réellement duré 5 heures, des images qui ont été accélérées pour cette animation.

Cette séquence est d’autant plus spectaculaire qu’elle montre la face cachée de la Lune pleinement exposée au Soleil. Si elle parait si sombre, c’est parce que sa surface ne réfléchit que 12% de l’éclat solaire, soit près de trois fois moins que la Terre.

Il est à préciser que la caméra EPIC prend des images monochromes toutes les 30 secondes, avec des de couleurs (rouge, bleu et vert) avant d’être réassemblées par la suite. Cet intervalle de temps introduit un petit décalage entre l’image prise en rouge et celle, un petit décalage des couleurs qu’il est possible de remarquer sur les images brutes.

dscovrepicmoontransitfull

epicearthmoonstill

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFacebook Live : seules les célébrités peuvent publier de la vidéo en direct !
Article suivantLa crème solaire empoisonne les océans !

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here