Le seul défaut de la Surface 3 : son prix

S’il faut cherche un défaut à la Surface 3, la déclinaison grand public de la version Pro, c’est surtout au niveau de son prix qu’il faut cherché.

Après avoir présenté sa Surface Pro 3, Microsoft propose sa Surface 3, sa déclinaison plus grand public. Il s’agit du seul véritable concurrent crédible de l’AirBook d’Apple.

De prime abord, cette Surface 3 possède de nombreux défauts. En fait, ces défauts cachent en réalité de véritables qualités.

En effet, la Surface 3 est plus épaisse que les modèles hybrides de la concurrence. En fait, c’est pour profiter d’une connectique complète avec port USB 3.0, entrée micro USB, lecteur microSD, etc.

Elle est aussi plus lourde que les autres modèles… Ce qui est quelque part normal vu qu’il s’agit d’un véritable PC portable familial avec plusieurs jours d’autonomie en utilisation normale.

En fait, le seul véritable défaut de la Surface 3 est son prix. Il faut en effet débourser 599 euros pour sa version 64 Go, 2 Go RAM, Wi-Fi, 719 euros pour le modèle 128 Go, 4 Go RAM et Wi-Fi, sans oublier d’ajouter 150 euros pour le clavier, très pratique, confortable et servant astucieusement de protection d’écran, et encore 50 euros de plus pour le stylet. Au final, l’addition est plutôt salée : 920 € euros !

Si cela peut sembler un tarif exorbitant pour une tablette, il ne devient pas si prohibitif que cela en considérant que c’est aussi un PC portable avec toutes ses fonctionnalités.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité