Le vaisseau SpaceShipTwo a été présenté par Virgin Galactic

En présentant le vaisseau SpaceShipTwo, Richard Branson a fait miroité que le tourisme de l’espace est pour bientôt. Le patron de Virgin Galactic n’a pourtant donné aucune date pour son premier lancement.

En matière de tourisme de l’espace, l’entreprise Virgin Galactic de Richard Branson fait office de pionnière. Mais depuis le crash en vol du SpaceShipOne, il y a 16 mois, le projet semblait au point mort. En fait pas du tout. C’est en grande pompe que le SpaceShipTwo a été présenté vendredi dernier.

Visuellement, le SpaceShipTwo ressemble beaucoup au SpaceShipOne. Lors de sa présentation, Richard Branson a tout de même souligné l’ajout de mécanismes censés accroître la sécurité du vaisseau. À ce sujet, il est bon de rappeler que c’est en raison d’une erreur de l’équipage que le premier SpaceShip s’était disloqué en vol en tuant le pilote et blessant grièvement le copilote.

« Nous commençons une nouvelle étape qui se concentrera sur davantage de tests et conduira au premier vol commercial habité de l’espace de l’histoire », a précisé le patron de Virgin Galactic sans donner de date pour le premier lancement commercial du vaisseau. La priorité va donc d’être à la sécurisation de l’engin et des voyages touristiques dans l’espace.

Il faut rappeler que Virgin Galactic propose, pour 250 000 dollars, de faire un vol suborbital de trois heures au total, un voyage qui comprendra quelques minutes en apesanteur pour les passagers. Quelque 650 ingénieurs travaillent d’arrache-pied sur le projet depuis 2004.

Malgré le prix du billet, la liste d’attente est déjà longue avec déjà plus de 650 personnes inscrites. Parmi elles, il faut noter les acteurs Leonardo di Caprio et Ashton Kutcher, ou le célèbre astrophysicien britannique Stephen Hawking. Ces futurs touristes de l’espace attendent certainement impatiemment le début des vols d’essai, ce qui sera une étape avant leur propre décollage.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSeul le C4 Cactus Rip Curl devrait égayer le stand Citroën à Genève
Article suivantAu Salon de Genève, Toyota compte faire l’événement

Après mes études de journalisme, me retrouver à écrire sur des faits divers sans importance m’a déprimé. Lorsqu’un ami m’a emmené me changer les idées au salon Connect It de Paris, cela m’a fait tilt ! Découvrir les technologies d’aujourd’hui que tout le monde pourra utiliser demain… m’a donné une nouvelle inspiration.

Par les amis de mes amis qui son mon avis, on m’a filament proposé d’écrire des articles sur le high-tech. Dire ce qui m’intéresse le plus ? Difficile à dire. Cela va si vite, les possibilités sont si énormes. Une chose est en tout cas sûre : cela me passionne !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here