Le Web 2012 : le rendez-vous annuel de la Tech française

C’est du 4 au 6 décembre 2012 que se tient aux Docks de Paris, à La Plaine Saint-Denis, Le Web 2012, le rendez-vous annuel de la Tech française. Cette nouvelle édition se focalise sur « L’Internet des objets », un Nouveau Monde sorti des écrans pour conquérir les objets.

Le Web 2012 a ouvert ses portes pour trois journées intenses qui ont pour objectifs de résumer les grandes tendances actuelles du Web. Si les blogs étaient d’actualité en 2006, aujourd’hui les thèmes se rapportent plus au t-commerce (achat sur tablette), aux puces RFDI, sans oublier les applis, le tout dans un langage geek à outrance.

IoT, « Internet of Things » ou « Internet des objets » en français, est le fil conducteur de cette édition 2012. L’IoT est en passe de tout envahir, de la médecine au sport, de l’automobile à l’habillement, des dizaines de milliards d’objets sont désormais concernés par le Cloud. « Tenter de déterminer la taille du marché de l’Internet des objets est comme avoir essayé de calculer le marché pour le plastique, vers les années 40. À l’époque, il était difficile d’imaginer que le plastique pourrait être partout », commentent les organisateurs de Le Web 2012 sur leur site.

Mais cette édition sera également l’occasion de rencontrer plein d’experts comme Benjamin Cichy, chercheur de la NASA à l’origine du robot Curiosity, Ramon de Leon, pionnier inventif du marketing social des marques, ou encore Natalia Vodianova, un top-modèle qui est à la star du web russe et à la tête d’une fondation philanthropique. C’est évidemment sans parler des inévitables géants de l’internet que sont Facebook et Twitter.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentiPhone 5 : mieux vaut le protéger !
Article suivantiMac : vous avez dit évolutif ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here