Le web se passionne pour une fusillade en Floride

La violence attriste de nombreuses familles. Pourtant, les gens sont sensibles au sang. C’est pour cela que des vidéos circulent sur le web d’une fusillade en Floride qui a fait 2 morts.

Que cela soit suite aux attentats de Paris, ou ceux de Bruxelles, les internautes se tournent vers les réseaux sociaux pour être informés. Malheureusement, le pouvoir de séduction du sang est énorme. C’est comme cela que ces tragiques événements se retrouvent inutilement relayés, surtout la partie macabre, par exemple les images prises à l’intérieur du Bataclan.

Cette dualité entre l’Internet utile et l’Internet poubelle qui sert à véhiculer des images lugubres se retrouve trop souvent sous les feux de l’actualité ces derniers temps, comme cela a récemment été le cas pour l’attentat meurtrier de Nice. Aujourd’hui, c’est à nouveau le cas en Floride suite à une attaque meurtrière contre une boîte de nuit.

Au moins deux victimes

Selon les dernières informations qui circulent au sujet de cette attaque perpétrée dans le Club Blu, dans la ville de Fort Myers (Floride), deux morts sont au moins à déplorer suite à une fusillade. Plusieurs personnes, âgées de 12 à 27 ans, sont soignées à l’hôpital Lee Memorial.

Selon Fox4News, les auteurs de cette fusillade seraient repartis dans un 4 x 4 noir. Ils auraient ouvert le feu au hasard, le long de la route et sur les maisons. Trois personnes, en lien avec la fusillade, ont été interpellées par la police. Selon ABC, les faits se seraient produits vers minuit trente.

Internet au premier rang

À l’ère du numérique, Internet est au premier rang pour véhiculer les informations concernant cette fusillade meurtrière. Les médias américains, mais aussi du monde entier, reprennent l’information pour leurs sites d’actualité. Deux morts, c’est toujours deux morts de trop. Mais par rapport aux 130 personnes mortes lors des attentats de Paris, aussi atroce que soit cette attaque, elle est à une dimension largement inférieure, pourtant cette attaque est au cœur de l’actualité.

Les vidéos montrant des victimes, comme celle de Timothy Settles sur Facebook, sont également là pour partager encore plus le sang des victimes. Cela démontre simplement la force du sang, l’impact qu’il a sur les audiences, ce qui est très malheureux.

Le constat est que ces images passionnent les internautes en étant vues et commentées par de très nombreuses personnes. Après cela, on s’étonne que des personnes veuillent lancer de telles attaques, simplement pour avoir leur moment de « gloire » de figurer à la une du web. C’est désolant, mais c’est le business et la nature humaine.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here