De l’eau au centre de la Terre ? C’est ce que prouverait un diamant

Un diamant contenant une impureté, de la ringwoodite, est sans grande valeur marchande, mais permettrait de démontrer qu’il y a de l’eau au centre de la Terre.

Est-ce que notre Terre a de l’eau en son centre ? Alors que l’Homme n’a pas encore réussi à creuser si profond pour le vérifier lui-même, un petit diamant découvert en 2008 au Brésil pourrait bel et bien confirmer cette théorie.

Baptisé JUc29, ce dimant de 5 millimètres est sans grande valeur commerciale vu qu’il contient une impureté, de la ringwoodite. Le petit détail qui laisse à penser qu’il pourrait y avoir de l’eau au centre de la Terre est le fait qu’il faut une pression et des températures qu’on ne trouve qu’entre 410 et 660 kilomètres de profondeur pour former de la ringwoodite, mais aussi que cette ringwoodite contient des molécules d’eau.

Le fait que le JUc29 contient 1,5% d’eau prouve donc la présence de liquide à de très grandes profondeurs. Alors que l’homme n’a pour le moment foré que jusqu’à des profondeurs de 12 kilomètres, tout ce qu’il y a au-delà est encore un mystère même si le géologue Ted Ringwood avait déjà émis l’hypothèse de la présence d’eau à ces profondeurs… il y a 40 ans !

Sans que cela soit pour le moment prouvé, il est donc possible qu’à quelques parts sous nos pieds, très profondément, un autre océan existe.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentiWatch : de nouvelles rumeurs… au sujet de circuits imprimés souples
Article suivantAmazon Prime : troisième sur le marché américain

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here