Lego Worlds puise son inspiration dans Minecraft

C’est en 2016 que Lego lancera un nouveau jeu, « Lego Worlds », un jeu qui puise son inspiration dans le gameplay de Minecraft.

Lancé à la fin 2011, Minecraft est qualifié de Lego virtuel, un univers dans lequel le joueur doit construire tout ce qui lui plait, selon ses envies et sa créativité, à l’aide de blocs en 3D pixélisés.

Il semblait donc logique que Lego propose un jeu similaire, mais bien évidemment avec des briques de la marque danoise. Ce sera chose faite en 2016, avec la sortie de « Lego Word », un jeu vidéo qui puise son inspiration dans le gameplay de Minecraft.

Moyennant une participation financière d’une quinzaine d’euros, une préversion jouable est déjà disponible sur Steam.

« Lego Word » sera une production de TT Games, l’éditeur qui travaille sur les jeux vidéo de Lego depuis 2005. Ce jeu sera par ailleurs édité par Warner.

Le jeu signé Lego ne sera bien évidemment pas une simple copie de Minecraft, il existe plusieurs différences entre les deux jeux, comme des phases d’exploration de mondes virtuels faisables en motos, hélicoptères voire même avec des dragons.

Alors que 20 millions d’exemplaires de Minecraft ont déjà été coulés, Lego espère bien évidemment rencontrer le même succès avec son « Lego World ». Tous les espoirs sont permis, la firme danoise étant actuellement dans une période faste avec un chiffre d’affaires en hausse de 13% en 2014, pour un bénéfice qui a bondi de 10%, un succès notamment dû à ses films et ses jouets destinés aux filles.


Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLa Suède, 19e pays inclus par Free Mobile
Article suivantPas d’Android pour la future console NX de Nintendo

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here