Les 5 ans de l’iPad

Qui se rappelle que c’est le 3 avril 2010 que Steve Jobs a présenté le premier iPad ?

C’est vendredi dernier que l’iPad célèbre son cinquième anniversaire. C’est en effet le 3 avril 2010 que Steve Jobs a lancé la commercialisation de la première tablette tactile d’Apple. Cinq ans plus tard, qui aurait pu imaginer que 225 millions d’appareils aient été écoulés, mais aussi que la célèbre tablette s’est déclinée en neuf modèles différents ?

· C’est le 27 janvier 2010 que Steve Jobs a présenté le premier iPad. Sa commercialisation a débuté le 3 avril de la même année. La tablette était d’un format de 9,7 pouces (1024×768 pixels) et se connectait en Wi-Fi ou Wi-Fi/3G.
· Beaucoup plus léger et plus fin, l’iPad 2 est sorti en mars 2011. Il se différencie de son prédécesseur par l’arrivée de deux capteurs photo.
· Mars 2012 voit la commercialisation du premier iPad équipé d’un écran Retina (2048×1536 pixels). C’est aussi la première tablette compatible 4G/LTE.
· La quatrième génération d’iPad date de novembre 2012. Ce modèle n’a aucune évolution majeure hormis un processeur plus rapide et un nouveau connecteur Lightning.
· Novembre 2012 marque aussi l’arrivée de l’iPad mini, une tablette de 7,9 pouces (1024×768 pixels).
· Une année plus tard, en novembre 2013, l’iPad Air arrive avec une finesse encore jamais vue, et bien évidemment une grande perte de poids.
· En novembre 2013, iPad mini 2 a droit à son tour à un écran Retina.
· L’iPad Air 2 sorti en octobre 2014 est plus léger que jamais. Il arrive avec le lecteur d’empreinte digitale Touch ID, comme sur les iPhone.
· C’est en même temps qu’arrive l’iPad mini 3.

L’avenir devrait être un iPad Air Plus, une tablette qui, selon les rumeurs, devrait être plus grande avec un écran de 12,2 pouces. Logiquement, on devrait en savoir plus cet automne.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentBaccalauréat : le palmarès des lycées de France
Article suivantHuawei P8 Lite : des photos et le prix fuitent sur le web

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here